RMC Sport

Dessel : « J’ai su saisir ma chance »

-

- - -

Le vainqueur de l’étape du jour, enfin victorieux sur le tracé français, savoure à sa juste mesure son succès acquis en toute fin de parcours.

Cyril Dessel (AG2R) : « Je voulais vraiment ne pas me louper aujourd’hui. Depuis le début du Tour, j’ai pas mal souffert, je n’étais pas en condition. Une victoire d’étape sur le Tour de France, ce n’est pas tous les ans qu’on a cette opportunité. J’avais l’opportunité en 2006, je ne l’avais pas eu, j’avais eu le Maillot Jaune, une belle consolation. Mais c’est vrai que cette année, je voulais vraiment en gagner une parce que j’avais gagné aux Quatre Jours de Dunkerque, au Tour de Catalogne, au Dauphiné et je voulais gagner sur le Tour de France. L’autre jour, j’ai terminé 3e lors de l’étape des Pyrénées. Cette fois, j’ai su saisir ma chance ».

Christophe Mevel (Crédit Agricole) : « Ah bah, je suis content, je ne savais pas que c’était Cyril qui avait gagné. Là, c’est la deuxième étape de montagne dans les Alpes. Le premier jour, c’est Simon Gerrans de l’équipe CVrédit Agricole qui a gagné. Là, c’est Cyril Dessel. Ça fait du bien… c’est bien pour la suite. Un jour ou l’autre, le maillot jaune finira bien par être français ».

Vincent Lavenu (directeur sportif AG2R) : « Il est connu de tous, il est quelqu’un de gentil, de proche avec tout le monde. Physiquement, il a une toxoplasmose assez importante. Du coup, il a eu une saison 2007 complètement blanche. A un moment donné, il s’est résolu à s’arrêter pendant un long moment. C’est ce qui lui a permis d’arriver avec de l’énergie. Ça a pris du temps mais on sait que pour réussir, il faut aussi savoir s’accrocher. Pour moi, il fait partie des meilleurs coureurs français, il est à nous, on le garde ».

La rédaction