RMC Sport

Dopage: contrôle "anormal" pour Froome sur la Vuelta

Le Monde et The Guardian révèlent ce mercredi que Chris Froome, quadruple vainqueur du Tour de France, a subi un contrôle antidopage "anormal" sur le Tour d’Espagne qu'il a remporté en septembre.

Christopher Froome est dans le viseur de l’UCI. Le Monde et The Guardian révèlent ce mercredi que le quadruple vainqueur du Tour de France a subi un contrôle antidopage "anormal" lors du Tour d’Espagne sur lequel il a triomphé en septembre.

A lire aussi >> Dopage: comment Froome peut se défendre

D’après les deux médias, le coureur britannique de 32 ans ferait l’objet d’une procédure ouverture par l’Union Cycliste Internationale après la détection dans ses urines d’une forte concentration en salbutamol, le principe actif de la Ventoline, médicament utilisé pour le traitement de l'asthme.

"L'analyse de l'échantillon B a confirmé le résultat de l'échantillon A du coureur", a précisé l'UCI par communiqué.

A lire aussi >> Giro 2018: Chris Froome annonce sa participation

Froome pourrait ainsi se voir privé de sa victoire acquise devant l’Italien Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida).

A lire aussi >> Chris Froome pose nu sur son vélo

"Chris Froome a répondu à une demande d’information de l’UCI quant à son utilisation de médicaments contre l’asthme durant la Vuelta 2017", a confirmé la Sky via un communiqué.

"Froome a présenté des symptômes d'asthme aigus", confie la Sky

"L'UCI a informé Chris qu'un test d'urine effectué le 7 septembre 2017, suite à la 18e étape de la Vuelta, a révélé une concentration de Salbutamol dépassant un seuil qui l'oblige à fournir des informations pour confirmer qu'il n'a pas inhalé plus que la dose autorisée, poursuit le communiqué. Aucun des 20 autres tests d'urine effectués par Chris ne nécessitait d'explication supplémentaire. Au cours de la dernière semaine de la Vuelta, Chris a présenté des symptômes d'asthme aigus. Sur les conseils du médecin Team Sky, il a utilisé une dose accrue de Salbutamol (toujours dans les limites des doses admissibles) avant le test d'urine du 7 septembre."

Plus d'infos à venir...​​​​​​​

JBi