RMC Sport

Dumoulin vainqueur, Feillu en jaune

-

- - -

La troisième étape du Tour de France a été remportée au sprint par le Français Samuel Dumoulin. Le maillot jaune est perdu pour Valverde et file entre les mains du Tricolore Romain Feillu.

Journée faste pour les Français et quelle journée ! Finalement, les promesses entrevues ces deux derniers jours, les deux premiers de la compétition, ont accouchées sur du concret. Après avoir fait vibrer les cœurs tricolores le week-end dernier, le camp français a cette fois été au bout de ses efforts. Des efforts entamés très précisément après seulement cinq minutes de course. Romain Feillu (Agritubel), Samuel Dumoulin (Cofidis), Paolo Longo (Barloworld) et William Frischkorn (Garmin)… voici les quatre animateurs du jour, quatre hommes qui ne se quitteront plus d’ailleurs. Pas même lorsqu’un groupuscule de manifestants viendra gêner leur progression en pleine route. Du coup, c’est de très loin que l’échappée sera tenue au courant des lourdes chutes de Mathieu Sprick (BTL), de Nicki Sorensen (CSC), champion du Danemark et de l'Espagnol Angel Gomez (SDV), tous surpris par un îlot de protection. Tenaces, impressionnants de volonté (Frischkorn élu meilleur combatif de l’étape), les quatre solitaires ont su profiter d’un manque de réactivité latent de la concurrence, notamment lors de la première partie de la course, pour construire une avance solide et suffisante. En effet, le reste du peloton a laissé au quatuor une avance proche du quart d'heure, entre soleil et averses, avant de revenir à un écart de l'ordre de neuf minutes jusqu'à une soixantaine de kilomètres de l'arrivée. Un matelas de confort en somme pour Feillu et ses acolytes.

En fin de parcours, ce dernier, tout proche du doublé (Maillot Jaune, victoire d’étape) a manqué de clairvoyance à quelques coudées de l’arrivée… là où son compatriote Samuel Dumoulin a su conserver toute sa lucidité. En effet, ce dernier, en embuscade aux 1500 mètres, est parvenu à revenir dans la dernière ligne droite pour enlever, à l'âge de 27 ans, son premier succès dans le Tour, et ce, malgré une contre-attaque de Feillu. Du coup, au classement général provisoire, le nouveau maillot jaune du Tour compte 35 secondes d'avance sur Paolo Longo à la veille du premier contre-la-montre, sur 29,5 kilomètres, à Cholet. L'Espagnol Alejandro Valverde, drapé de jaune jusqu’ici, occupe désormais la quatrième place à 1 min 45 sec du leader français. Quant au double vainqueur du Tour d’Espagne, le Russe Denis Menchov, son retard (2’41’’) le voit probablement déjà écarté de la messe d’honneur de la compétition. Pas de changement en revanche concernant le maillot vert (Kirchen) et le maillot à pois (Voeckler) du Tour à la suite de cette troisième étape.

La rédaction