RMC Sport

Giro (15e étape): Campenaerts s’impose, Bernal gère son maillot rose

Victor Campenaerts a remporté la 15e étape du Giro, dimanche à Gorizia. Egan Bernal reste leader du classement général alors qu'Emanuel Buchmann a abandonné sur chute.

L’équipe Qhubeka est à la fête. Après Mauro Schmid mercredi et Giacomo Nizzolo samedi, c’est Victor Campenaerts qui s’est imposé dimanche à Gorizia, réglant au sprint Oscar Riesebeek, son dernier compagnon d’échappée. Après une grosse chute en début d’étape, qui a contraint Emanuel Buchmann à l’abandon, la course a été neutralisée pendant une demi-heure, sans venir à bout des ambitions de Campenaerts.

Le Belge, après avoir attaqué au kilomètre 0, a remis ça lorsque la course a pu reprendre. Au lendemain de la terrible ascension du Zoncolan, il fallait se faire violence pour aller à l’avant de la course. Dans le final, Campenaerts a su prendre des risques malgré la pluie dans la dernière montée puis dans l’ultime descente pour s’isoler avec Riesebeek. Au sprint, il a ensuite dominé le Néerlandais en puissance.

Bernal leader avant l'étape reine

Détenteur du record de l’heure, il a décroché à la frontière slovène sa première victoire d’étape sur un grand Tour. Surtout, il a levé les bras pour la première depuis quasiment deux ans, mettant un terme à une longue disette.

Au classement général, les favoris sont restés calmes. Egan Bernal conserve son maillot rose devant Simon Yates et Damiano Caruso. Romain Bardet profite de l’abandon de Buchmann pour remonter à la neuvième place. Ce lundi, l’étape reine emmènera les coureurs à Cortina d’Empezzo en passant par le Passo Pordoi et le Passo Giau. Une journée qui s’annonce un peu plus animée pour les favoris.

RW