RMC Sport

Guimard : "Avec AG2R, on est loin du cas de dopage collectif avéré"

-

- - -

Membre de la Dream Team RMC Sport, Cyrille Guimard a réagi au contrôle positif à l’EPO de Lloyd Mondory (AG2R). Et notamment aux raisons qui ont pu pousser le Français à tricher.

Pour Cyrille Guimard, Lloyd Mondory a peut-être fauté par dépit. « Deux genoux opérés, rééducation des deux genoux. Un problème de tumeur en-dessous du sternum. Un problème d’épaule très grave et puis fracture du fémur l’an dernier dans le Tour d’Espagne où il marchait d’ailleurs très bien. Je pense que tout ça a eu raison de la volonté de Mondory de résister à la tentation. Mais malheureusement, ça ne résoudra pas cette carrière en dents de scie, faite d’arrêts, de renouveaux, de nouveaux départs. Voilà comment on peut essayer d’appréhender ce qui a pu peut-être l’amener à faire ça, sans pour cela l’excuser. »

Avec trois contrôlés positifs en trois ans (Houanard, Georges, Mondory), la formation AG2R se retrouve dans la nasse. Ulcéré, Vincent Lavenu, son manager, envisage même de tout plaquer. « Certes, ils ont eu trois problèmes en trois ans, mais il faut bien analyser les circonstances de chaque cas. Chaque cas est spécifique, chaque cas est individuel. Evitons donc de faire des raccourcis trop hâtifs. Prenons le temps de la réflexion et de l’analyse. »

« J’espère que l’équipe s’en remettra »

« Je comprends parfaitement la déception de l’ensemble de l’équipe et pas seulement de Vincent Lavenu, qui ont un sentiment légitime de trahison, poursuit Guimard. Ils ont aussi le sentiment que cela peut porter préjudice à leur équipe, à leur positionnement, à leur volonté de faire en sorte d’avoir une équipe qui tourne bien, qui gagne des courses avec des coureurs sympas. Ce qui est le cas. Laissons donc le temps faire son œuvre.

Si on peut suspecter un dopage collectif ? Il est évident aujourd’hui et surtout dans le système français avec, entre autre, le suivi longitudinal, que cela me semble quand même très difficile pour ne pas dire impossible qu’on puisse être dans un cas de dopage collectif avéré. On est heureusement d’ailleurs loin de tout ça, et c’est la raison pour laquelle j’espère rapidement que l’équipe se remettra de cet accident. »