RMC Sport

L’Angleterre pleure avec Cavendish

Mark Cavendish

Mark Cavendish - -

Tout le pays attendait de voir son champion du monde décrocher l’or olympique sur la course sur route. L’échec de Mark Cavendish, loin du podium à plus d’une minute de Vinokourov, est vécu comme une désillusion nationale.

La nouvelle a fait immédiatement la Une des médias britanniques. La mine déconfite de Mark Cavendish et de ses coéquipiers a fait l’ouverture de la BBC, chaine détentrice des droits de retransmission des Jeux.
« Enorme déception », annonçait la présentatrice à 18h, peu après l’arrivée de l’épreuve olympique de la course en ligne à Londres. Visage grave, l’envoyée spéciale disait « ne pas comprendre » comment la course de 250 km entre The Mall et Richmond avait pu échapper au champion du monde et quadruple vainqueur d’étape du Tour sur les Champs-Elysées, et revenir au Kazak Alexandre Vinokourov.

Un réveil douloureux

Sky Sports, l’autre ayant droits, titrait « Cav s’est loupé ». The Sun emboitait le pas avec en Une du site du premier tabloïd britannique les photos de Cavendish et Vinokourov : « Pas d’or au vélo ». Cavendish, qui avait remporté le test olympique l’an passé sur le même tracé et qui avait répété depuis son titre à Melbourne qu’il venait pour le sacre, n’a pas poursuivi la belle aventure entamée par le cyclisme britannique après la victoire de Bradley Wiggins sur le Tour.
Les Anglais, qui espéraient ouvrir leur compteur de médailles par un titre avec le « Cav », en sont donc pour leur frais. Réveil douloureux pour le pays hôte après l’euphorie de la cérémonie d’ouverture.

LC à Londres