RMC Sport

La surprise Hutarovich

Cavendish, Farrar et Petacchi ne peuvent que constater les dégâts

Cavendish, Farrar et Petacchi ne peuvent que constater les dégâts - -

Vainqueur au sprint de la 2e étape, le Biélorusse a devancé un noyau de spécialistes.

Mark Cavendish a dû faire une drôle de tête en voyant débouler sur sa gauche un maillot blanc de la Française des Jeux. En retard sur le Britannique au moment de l’emballage final, Yauheni Hutarovich a finalement sauté sur la ligne le leader du classement général pour sa première victoire dans un grand Tour. Vainqueur devant Cavendish (HTC-Columbia), Farrar (Garmin-Transitions) et Petacchi (Lampre), le Biélorusse s’impose au terme de 174km disputés entre Alcala de Guadaira et Marbella pour la deuxième étape de cette Vuelta. Surtout, il domine le gratin du sprint mondial du haut de ses 26 ans.

Professionnel depuis 2007, il enregistre là sa cinquième victoire de la saison. Preuve d’une certaine régularité. Même si les battus du jour avouaient ne pas en savoir beaucoup sur le natif de Minsk. « Le vainqueur m'a surpris, je ne le connais pas, je n'avais même jamais entendu son nom », avouait l’Espagnol triple champion du monde, Oscar Freire. Pas de quoi perturber le moral du principal intéressé. « Je venais avec l'intention de gagner une étape, l'objectif est donc atteint. Il ne me manque rien pour être au niveau des grands sprinteurs, juste un nom et le respect de tous les coureurs. »