RMC Sport

Longo règle ses comptes

-

- - -

La doyenne des cyclistes françaises s’en est pris à la Fédération française de cyclisme et aux instances antidopage pour expliquer, vendredi sur TF1, sa 5e place la veille sur le contre-la-montre des Championnats de France, un résultat qui compromet sérieusement sa qualification aux JO de Londres. « On m’a mis des bâtons dans les roues, on m’a modifié ma selle juste avant le départ, on a empêché mon mari de venir sur les compétitions cette saison, on m’a contrôlé trois fois pendant ma préparation dans le Haut-Jura, a déploré Jeannie Longo. La semaine dernière j’avais une forme olympique, et je pense que j’avais la possibilité de rivaliser la championne de France (Pauline Ferrand-Prévot). »