RMC Sport

Madiot se sent trahi après les aveux de dopage de Preidler

Marc Madiot

Marc Madiot - AFP

Marc Madiot a réagi aux aveux de dopage de son ancien coureur, Goerg Preidler. Le manager général de la Groupama-FDJ, qui a accepté la démission de l’Autrichien, a regretté que sa confiance ait été trahie.

Marc Madiot a forcément eu la dent dure au moment de commenter les aveux de Goerg Preidler. Recruté l’année passée pour épauler Thibaut Pinot dans les Grands Tours, Preidler avait confessé, dans la presse autrichienne ce lundi, s'être fait prélever du sang à deux reprises en 2018, regrettant "la plus grosse erreur de (sa) vie". L'Autrichien a depuis donné sa démission et n'est plus membre de la Groupama-FDJ, comme annoncé ce lundi dans un communiqué par la formation World Tour. Son désormais ancien manager n’a pas masqué sa déception.

Madiot demande à Preidler d’aider la justice

"C’est avec surprise et déception que j’ai pris connaissance de la nouvelle de la part de Georg Preidler, à travers un mail qu’il nous a envoyé hier (dimanche). Dans son mail, Georg me transmettait également ses vœux de démission avec effet immédiat", explique Marc Madiot dans un communiqué. "Vœux que j’ai validé dans la foulée. Georg ne fera donc plus partie de notre équipe à partir de la date d’hier (dimanche). C’est une énorme déception à titre personnel, car j’avais une grande confiance en ce coureur. Malheureusement, cette confiance a été trahie."

A lire >>> nouveaux aveux de dopage dans le sport autrichien

Preidler, aligné sur le Tour du Haut-Var en début de saison, avait également participé au stage de préparation dans les îles Canaries. L’Autrichien de 28 ans, dont les aveux s’inscrivent dans un large scandale de dopage dans le sport autrichien, a été incité par Marc Madiot à collaborer avec les autorités.

"Je fais confiance aux instances pour mener ce combat"

"Cela fait partie des aléas de la vie d’une équipe, de la vie en général. J’espère qu’il saura tirer les conséquences de son erreur, et s’impliquera totalement et pleinement pour faire la lumière dans cette affaire", détaille le Mayennais. "Je pense maintenant que la justice va faire son travail, je l’espère. Je suis certain que Georg va prêter son concours de la meilleure des manières pour régler cette affaire. Et surtout, de permettre de comprendre pourquoi on arrive à de telles situations".

Et de finir par un message à l'attention des tricheurs. "Je fais confiance aux instances pour mener à bien ce combat (contre le dopage). Nous avons beaucoup progressé mais il reste visiblement quelques efforts à effectuer. Mon souhait le plus cher est qu'ils soient menés à bien ces prochaines années." 

PL avec Arnaud Souque