RMC Sport

McQuaid : «On ne parlera que de sport»

Pat McQuaid

Pat McQuaid - -

Alors que le Tour de France vient de s’élancer de Rotterdam, Pat McQuaid, le président de l’UCI, a répondu aux questions de RMC Sport. Il évoque cette Grande Boucle, les contrôles anti-dopage et la menace des vélos électriques.

Pat McQuaid, êtes-vous confiant avant le départ du Tour de France ?
Oui je suis serein. J’espère que la course sera belle. La première semaine, avec l’étape des monts, sera très intéressante. Il y aura des possibilités de bordures. L’étape sur les pavés sera aussi très intéressante avant que le Tour n’arrive dans la montagne.

Quelles sont les sources d’inquiétudes ?
Je pense que tout va bien se passer. J’espère une belle bataille entre les favoris et qu’on n’aura pas de scandale. Le Tour va se passer tranquillement et on ne parlera que de sport.

Vous ne craignez pas d’éventuels dysfonctionnements dans les contrôles anti-dopage que mènera l’UCI ?
Nous sommes la fédération internationale la plus avancée, une pionnière en matière de dopage. Cette année, c’est dans le code de l’AMA, qu’on apprend que c’est l’UCI qui doit assurer les contrôles anti-dopage dans les grandes compétitions. Un groupe d’observateurs indépendants de l’AMA est venu. Ils sont ici pour regarder notre travail et vérifier qu’il est correct et de haut-niveau. Je suis sûr qu’à la fin de la course, leur rapport sera bien meilleur que celui de l’Agence française de lutte contre le dopage l’an passé (l’AFLD avait critiqué les méthodes de l’UCI en termes de contrôle).

On parle d’un scanner pour détecter les vélos électriques. Est-ce du bluff ?
Ce n’est pas un fantasme, c’est une réalité. Dans le passé, je ne vois pas comment on aurait pu cacher un moteur dans un vélo. Mais dans le futur, avec le développement de la technologie, on peut, peut être arriver à mettre une batterie et un moteur dans un vélo. Pour que le cyclisme reste crédible, on a mis en place cette année, pour calmer le jeu, un scanner comme dans les aéroports, qui peut voir s’il y a quelque chose dans le cadre ou pas. Il sera utilisé tous les jours. Pas pour tous les vélos. On fera un examen de certains vélos tous les jours. Cela permettra de calmer le jeu.

Propos recueillis par Eddy Pizzardini à Rotterdam