RMC Sport

Milan-San Remo : le jour de gloire de Kristoff

-

- - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Eternel outsider habitué des places d’honneur, le Norvégien Alexander Kristoff (Katusha) a remporté ce dimanche la 105e édition de Milan-San Remo devant Fabian Cancellara et Ben Swift.

On attendait Peter Sagan ou John Degenkolb. En cas de sprint plutôt « classique », on croyait en Andre Greipel ou Mark Cavendish. Dans les derniers kilomètres, on imaginait une attaque foudroyante de du spécialiste du genre Fabian Cancellara. On a finalement eu droit à Alexander Kristoff. Le Norvégien de l’équipe Katusha s’est imposé ce dimanche au sprint, dans un peloton réduit, pour s’adjuger la 105e édition de la plus longue des classiques, Milan-San Remo, au terme des 294 kilomètres de course depuis la cité lombarde. Souvent considéré comme un outsider pour les arrivées au sprint et les classiques dont le profil correspond aux spécialistes de la vitesse, Kristoff signe la plus belle victoire de sa carrière.

Dixième place décevante pour Sagan

Un jour de gloire en forme de récompense pour celui qui tournait autour d’un grand succès sans arriver à l’accrocher. Médaillé de bronze de la course sur route des Jeux de Londres en 2012, le champion de Norvège 2011 avait accumulé les places d’honneur l’an passé : deuxième d’une étape du Tour de France, troisième de la Cyclassics à Hambourg et huitième de… Milan-San Remo. Un an plus tard, celui qui a remporté la deuxième étape du Tour d'Oman mi-février triomphe dans la Primavera pour sa troisième participation à l’épreuve (131e en 2012), devançant le Suisse Cancellara (Trek), vainqueur en 2008, et le Britannique Ben Swift (Sky). Sagan ? Une 10e place décevante, un rang derrière le vainqueur de l’an dernier, Gerald Ciolek. On attendait les autres. Mais c’est bien l’éternel outsider qui fait désormais partie de la caste des vainqueurs. Une situation qui devrait se raréfier dans les années à venir à San Remo, les organisateurs ayant confirmé leur volonté de durcir le parcours dès l'an prochain.

A lire aussi :

>> Quels candidats pour Milan-San Remo ?

>> Coquard leader sur Milan-San Remo

>> Paris-Nice : Betancur, le phénomène fan d'Armstrong

La rédaction