RMC Sport

Mondiaux de cyclisme en direct: Peter Sagan écrit l'histoire !

-

- - @AFP

Peter Sagan était favori pour une troisième victoire consécutive aux Mondiaux sur route, dimanche à Bergen. Et le Slovaque l'a fait !

[17h37]

When you think there is a Rock Band 🤘 in town but actually it's just for @petosagan @Kristoff87 and @blingmatthews #Bergen2017 pic.twitter.com/eXF7VLhAhy
— UCI (@UCI_cycling) September 24, 2017

[17h36]

Hiérarchie respectée pour Cavendish

If there were 10 favourites before the race, 99% of lists (in no particular order)would look close to that. Congratulations again @petosagan pic.twitter.com/kl1ly7kXvm
— Mark Cavendish (@MarkCavendish) September 24, 2017

[17h31]

Alaphilippe, sans rancune #classe

Julian 🤝 Peter pic.twitter.com/GMBtr1oLHk
— Marion Rousse (@Roussemarion) September 24, 2017

[17h26]

Trois à la suite, c'est historique

PETER SAGAN

👑🌈2015 Richmond
👑🌈2016 Doha
👑🌈2017 Bergen
— César C. (@bemancio) September 24, 2017

[17h24]

Peter Sagan à l'AFP:

"Ce n'était pas facile. Dans les cinq derniers kilomètres, j'ai pensé que c'était perdu. On a tous essayé d'y aller, moi, Gaviria, et on a réussi à revenir"

[17h17]

Le podium de ce championnat du monde 2017 : Sagan, Kristoff et Matthews. #Bergen2017 pic.twitter.com/waiTzcxEOn
— Le Gruppetto (@LeGruppetto) September 24, 2017

[17h10]

Caption this 😁 �� #Bergen2017 pic.twitter.com/T9gVQuyK4h
— UCI (@UCI_cycling) September 24, 2017

[17h06]

Parti pour l'emporter dans les trois derniers kilomètres, Julian Alaphilippe a puisé dans ses ressources pour arracher la dixième place. Comme à Rio en 2016, le coureur français avait les armes pour prétendre à la victoire. Le karma ...

[17h05]

TOP 10 - 🌈Men Elite Road Race #Bergen2017🇳🇴 pic.twitter.com/AaBMQGY47K
— CyclingHub (@CyclingHubTV) 24 septembre 2017

[16h57]

Avec le recul, on est content de ne pas avoir eu les images du final d'Alaphilippe. Quel crève-coeur 🙁 #Bergen2017
— Dans la musette (@DansLaMusette) September 24, 2017

[16h53]

Sooooo close....proud of you @Kristoff87! Nothing more to say. Congrats to triple World Champion @petosagan #Bergen2017 pic.twitter.com/6HUd9eDMX0
— Team KATUSHA ALPECIN (@katushacycling) September 24, 2017

[16h51]

Peter Sagan (triple champion du monde):

“Je suis tout simplement heureux. J’ai envie de remercier tous mes potes dans l’équipe de Slovaquie. Je suis heureux pour eux, j veux dédier ce titre à Michele Scarponi (décédé en avril), ce devait être son anniversaire demain. Je pense à lui aujourd’hui, je souhaite le meilleur à sa famille. Je veux aussi dédier cette victoire à ma femme, elle attend un bébé. C’est vraiment une fin de saison magnifique.“

[16h46]

Quoiqu'il en soit, Peter Sagan est champion du monde pour la troisième fois d'affilée. Une performance jamais réalisée avant ce jour. L'Australien Michael Matthews a pris la troisième place, derrière Alexander Kristoff.

[16h43]

Quelle déception pour Julian Alaphilippe. Le coup était presque parfait. Que s'est-il passé ?

[16h40]

C'est bien Peter Sagan qui a devancé Alexander Kristoff sur ce sprint. Il était caché toute la journée et est finalement sorti au moment opportun alors que Julian Alaphilippe avait créé un écart que l'on pensait décisif.

[16h38]

Peter Sagan vainqueur à l'issue d'un final de folie !!! Le triplé historique pour le Slovaque.

[16h37]

RENDEZ-NOUS JULIAN !!! #Bergen2017 pic.twitter.com/darYp9fBdy
— Dans la musette (@DansLaMusette) September 24, 2017

[16h35]

Dix secondes d'avance pour Julian Alaphilippe à moins de trois kilomètres de l'arrivée !

[16h33]

Alaphilippe attaque !!

Le Français a lâché Moscon dans le dernier secteur pavé de la journée. Il s'envole vers un titre de champion du monde, même si l'Italie roule dans cet ultime faux plat.

[16h32]

Les deux hommes de tête n'ont que huit secondes d'avance avant le secteur pavé.

[16h31]

Gianni Moscon se décide enfin à prendre les relais, mais Julian Alaphilippe est à la relance. Les Danois roulent derrière pour revenir.

[16h28]

Deux hommes en tête

Le Français Julian Alaphilippe a laissé Gianni Moscon revenir dans sa roue. Ils vont finir à deux. Le Français a été lucide en laissant l'Italien effectuer la jonction. Reste à voir lequel de ces deux hommes va prendre le dessus en cas de sprint.

[16h26]

Alaphilippe seul en tête !!

Le Français a sauté Niki Terpstra, on se regarde derrière. Le Français est mis sur orbite. Il en remet une couche.

[16h24]

ça bouge à l'avant !

On assiste à une cassure, Julian Alaphilippe est dans le bon groupe avec Philippe Gilbert.

[16h22]

Gallopin attaque avant Salmon Hill

#Bergen2017 Martens and Langeveld are caught before the last ascent of Salmon Hill. Attack from @tonygallopin!
— Lotto Soudal (@Lotto_Soudal) September 24, 2017

[16h19]

Langeveled et Martens s'échappent

Ils possèdent une petite avance sur un peloton composé de la plupart des favoris dans la côte du Loberg. Il reste moins de 15 kilomètres à parcourir.

[16h16]

Dernier tour 🛎
Peloton groupé #Bergen2017 pic.twitter.com/IXxbnAMIye
— Equipe FDJ (@EquipeFDJ) September 24, 2017

[16h14]

Lluis Mas (Espagne) en remet une couche juste avant la cloche. Il est suivi de près par un peloton très dense. La Colombie prend la tête de la course et imprime le tempo.

[16h11]

Peter Sagan ne se montre toujours pas, le Slovaque se fait très discret. Il a passé les difficultés sans encombres jusqu'à maintenant et se terre dans le peloton.

[16h07]

Les hommes de tête n'étaient plus que quatre après le lancement des grandes manoeuvres en tête du peloton. Le regroupement général est désormais effectif. Il n'y a plus d'échappée. Oliver Naesen, le champion de Belgique, est à la relance.

[16h03]

Gallopin en contre

Le Français a bien réagi aux multiples attaques des favoris, dont Tom Dumoulin. Tony Gallopin, accompagné par Julian Alaphilippe, a placé un contre au sommet de Salmon Hill. Barguil et Wellens avaient accéléré au pied de l'ascension.

[15h59]

Cavendish se mêle de la tactique française

French should ride climb more efficiently than last time. Back off slightly, don’t smash each other, then ride as a unit sooner over the top
— Mark Cavendish (@MarkCavendish) September 24, 2017

[15h57]

Tom Dumoulin attaque !

Le Néerlandais est suivi par Warren Barguil, personne ne veut relayer. Barguil insiste et relance. Diego Ulissi est dans sa roue.

[15h57]

#Bergen2017 l Gros travail de @L_Calmejane, @anthonyroux18 et @juliensimon85 pour revenir sur l'échappée ! 🤞🏻

📸 @Yefrifotos pic.twitter.com/ULEcMXb9S3
— La GazetteDes Sports (@GazetteDesSport) September 24, 2017

[15h55]

Tejay "la poisse" Van Garderen. #Bergen2017 pic.twitter.com/BAWjuEPEhW
— Dans la musette (@DansLaMusette) September 24, 2017

[15h54]

Tejay Van Garderen (Etats-Unis) victime d'une chute à son tour. Il est accompagné dans son malheur par Prizmo Roglic (Slovénie), sur l'un des deux faux plats montants qui précédent Salmon Hill.

[15h52]

Wow! Norwegians know how to make a party 🇳🇴🎉 Shot from the Shimano neutral car on Salmon Hill #Bergen2017 🌈 Just over 3 laps to go! 🏁 pic.twitter.com/1YbFDzn8EG
— ShimanoROAD (@ShimanoROAD) September 24, 2017

[15h50]

Gianni Moscon (Italie) pris dans une grosse chute avec un coureur colombien, juste avant la ligne.

[15h48]

L'échappée de huit coureurs qui ouvre la route depuis trente kilomètres a franchi la ligne. Il reste deux tours à parcourir. Les écarts sont stabilisés.

[15h48]

.@PolittNils as usual... 😀👍 chasing solo the break 💪 #bergen2017 #TeamKatushaAlpecin pic.twitter.com/ym6bVdXXau
— Team KATUSHA ALPECIN (@katushacycling) September 24, 2017

[15h43]

L'écart se stabilise autour des 45 secondes en dépit des efforts français à l'avant. Nils Politt (Allemagne) est parti en contre. On a désormais un homme intercalé entre le peloton et l'échappée.

Les Français mettent du ❤ a l'ouvrage pour rattraper le groupe de tête mais pour l'instant, l'écart reste stable 🤔 #Bergen2017
— Julie Dremière (@ju_drem) September 24, 2017

[15h38]

Por Colombia Gaviria, Urán, Sergio Henao, Sebas Henao, Quintana y Molano se mantienen en el pelotón principal #Bergen2017 49 km a meta 🇨🇴🚴
— Ciclismo Colombiano (@ColCiclismo) September 24, 2017

[15h35]

Anthony Roux a passé un relais, il est maintenant distancé. C'est Julien Simon que l'on retrouve désormais à l'avant de ce groupe. Il s'agissait de réagir après l'accélération de Tim Wellens. Jarlinson Pantano ne passe plus de relais au sein de l'échappée.

[15h33]

On replace les leaders côté français, au pied de Salmon Hill. Les Allemands apportent leur contribution aux avants postes à 50 kilomètres de l'arrivée. Le Gac en remet une couche et prend un nouveau relais en tête du peloton !

[15h30]

Le Gac a terminé son travail en tête du peloton, il s'écarte sur un faux plat montant. Lilian Calméjane prend la suite et se permet de durcir la course avec une petite accélération. Le peloton n'est plus qu'à 20 secondes de la tête de course.

[15h27]

Composition de l'échappée

Jarlinson Partano (Colombie), Alessandro de Marchi (Italie), Tim Wellens (Belgique) David de la Cruz (Espagne), Odd Christian Eiking (Norvège), Marco Haller (Autriche) et Jack Haig (Australie), Lars Boom (Pays-Bas).

That’s not a selection of riders you’d want to give too long a leash to.. Some big teams will thin out if they’ve to chase this. #Bergen2017
— Mark Cavendish (@MarkCavendish) September 24, 2017

[15h24]

Les Français en chasse

Trop spectatrice, à l'économie, l'équipe de France a manqué sa chance de figurer dans l'échappée qui compte des coureurs comme Tim Wellens, Jarlinson Pantano ou encore Alessandro de Marchi. Ils sont huit au total. Derrière eux, la France roule, appuyée par d'autres formations pour contrôler l'écart et le maintenir autour des 40 secondes.

[15h22]

Les difficultés du circuit

On dénombre quatre difficultés répertoriées sur le circuit de Bergen. La Côte du Løberg (Km 2.7 - 500m à 4,3%), la Côte de Fageras (Km 4.9 - 800m à 5,4%), Salmon Hill (Km 6.9 - 1500m à 6,4%) et la Chaussée pavée d'Øvregaten (Km 14.4 - 500m). Il reste encore trois tours à parcourir.

[15h19]

Sagan, la passe de trois ?

Peter Sagan a l'occasion aujourd'hui d'aligner un troisième titre de champion du monde consécutif. Une performance jamais réalisée. Quatre hommes ont en revanche été titrés trois fois : Alfredo Binda (1927, 1930, 1931), Rik van Steenbergen (1949, 1956, 1957), Eddy Merckx (1967, 1971, 1974) et l'Espagnol Oscar Freire (1999, 2001, 2004).

[15h18]

Le profil de la course

#Bergen2017 - Tactical plans of today pic.twitter.com/B8W8l47wNC
— La Flamme Rouge (@laflammerouge16) 24 septembre 2017

[15h15]

Le départ réel a été donné en milieu de matinée. Une échappée matinale a compté dix minutes d'avance avant de se faire reprendre à 84 kilomètres de l'arrivée. Un temps discret, les Français ont enfin montré leur visage à l'avant de la course. Ils occupent les premières places dans le peloton.

[15h11]

Bonjour à toutes et à tous !

Bienvenue sur notre site pour suivre en direct le championnat du monde élite messieurs sur route. Une course disputée dans la région de Bergen en Norvège.