RMC Sport

Paris-Nice: Roglic triomphe à La Colmiane et fonce vers la victoire finale

Dans une 7e étape raccourcie, Primoz Roglic (Jumbo-Visma) s’est adjugé la victoire ce samedi à Valdeblore La Colmiane, devant le Suisse Gino Mäder et l'Allemand Maximilian Schachmann. Le Slovène signe sa 3e victoire d'étape sur cette édition 2021 et devrait triompher dimanche lors de la 8e et dernière étape.

Très gourmand, Primoz Roglic. Le Slovène ne laisse décidément que des miettes à ses adversaires. Et leur pique même la victoire sous le nez. Ce samedi, lors de l'étape reine de Paris-Nice, le leader du classement général s'est adjugé la victoire à l'issue de l'ultime ascension à La Colmiane. Alors que le Suisse Gino Mäder avait fait la différence en tête de la course, le coureur de la Jumbo-Visma a accéléré dans les deux derniers kilomètres, écartant d'abord son rival au général, l'Allemand Maximilian Schachmann (Bora-Hansgrohe), avant de déposer le pauvre Suisse (27e au général au départ de la course) juste avant la ligne d'arrivée, pour s'imposer avec 52 secondes d'avance. Au général, il devance Schachmann de 52’’ et le Russe Vlasov de 1’’11. Avec cette 3e victoire d'étape, Roglic devrait, sauf accident, remporter cette édition de Paris-Nice dimanche, à l'issue de la 8e étape.

Perez assure le maillot à pois

Avant ce nouveau coup de force de Roglic, une dizaine d'échappés avait longtemps animé la course avant que le groupe n'implose lors de la dernière ascension. Cela n'a pas empêché le Français Anthony Perez (Cofidis) d'assurer son maillot à pois de meilleur grimpeur.

Rappelons que les coureurs ont dû composer avec un changement de parcours de dernière minute. En raison du prolongement du confinement dans les Alpes-Maritimes et de l’impossibilité de rouler à Nice, le tracé a été raccourci de 47 km. Il a néanmoins gardé l'essentiel, la montée finale (16,3 km à 6,3%) vers la station de La Colmiane à 1500 mètres d'altitude qui a donc souri à Roglic.

Dimanche, la 8e et dernière étape se terminera à Levens, au lieu de l'arrivée traditionnelle jugée sur la Promenade des Anglais, le site emblématique de la métropole niçoise. Raccourcie à 92,5 kilomètres, la course partira du Plan du Var, à une trentaine de kilomètres au nord de Nice, et aura la forme d'une quasi-boucle.

AB