RMC Sport

Paris-Nice (6e étape): deuxième victoire pour Roglic, solide leader

Primoz Roglic a remporté ce vendredi la sixième étape de Paris-Nice, qui se déroulait entre Brignoles (Var) et Biot (Alpes-Maritimes). Vainqueur devant Christophe Laporte, le Slovène accentue son avance en tête du général.

Toujours pas de victoire française sur Paris-Nice cette année. Membre de l’échappée du jour, puis tout seul devant, puis épaulé par l’Allemand Jonas Rutsch, Kenny Elissonde (Trek-Segafredo) s’est longtemps battu pour tenter de remporter ce vendredi la sixième étape, longue de 202,4 kilomètres entre Brignoles (Var) et Biot (Alpes-Maritimes).

Roglic était encore trop fort

Mais il n’a pu résister à l’inévitable retour du peloton, mené notamment par la formation Deceuninck-Quick Step. A bout de forces, il a été repris à 3,5 kilomètres du but. Après une attaque de Guillaume Martin (Cofidis) dans le final, c'est l'impressionnant Primoz Roglic (Jumbo-Visma) qui a fait parler sa puissance dans les derniers mètres pour décrocher sa deuxième victoire d'étape sur ce Paris-Nice. Il avait déjà levé les bras il y a deux jours à Chiroubles.

Avec 10 secondes de bonifications, le grimpeur slovène - qui a devancé le sprinteur français Christophe Laporte (Cofidis) - a accentué son avance en tête du général. Il compte désormais 41 secondes d'avance sur son plus proche poursuivant, l'Allemand Maximilian Schachmann (Bora-Hansgrohe), vainqueur sortant. Premier Français, Pierre Latour (Team Total Direct Energie) est 9e à 1'21". Cette étape a par ailleurs été marquée par l'abandon de Brandon McNulty (UAE Emirates), victime d'une chute et transporté à l'hôpital. Un gros coup dur pour le grand espoir américain (22 ans), qui occupait la troisième place du général au départ ce matin.

A noter que le parcours des deux dernières étapes, programmées samedi et dimanche dans l'arrière-pays niçois, a été modifié en raison du confinement. Comme annoncé ce vendredi par le maire de Nice Christian Estrosi, la course se terminera à Levens (Alpes-Maritimes), au lieu de l'arrivée traditionnelle jugée sur la Promenade des Anglais.

RR