RMC Sport

Mondiaux sur piste (vitesse par équipes): pas de médaille pour les Bleus

Grégory Baugé

Grégory Baugé - AFP

L’équipe de France de vitesse a été battue lors de la petite finale des Mondiaux sur piste, mercredi à Londres. Quatrième alors qu’elle était tenante du titre, elle signe son plus mauvais résultat lors de Mondiaux depuis Los Angeles en 2005.

En temps normal, le résultat inquiéterait. Mais en année olympique, la quatrième place de l’équipe de France de vitesse aux Mondiaux sur piste de Londres importe moins. Seulement troisièmes des qualifications dans l’après-midi, les Bleus se sont inclinés face à l’Allemagne lors de la petite finale, ce mercredi à Londres.

Pourtant tenants du titre, ils signent le plus mauvais résultat d’une équipe de France dans la compétition depuis Los Angeles en 2005. Mais l’essentiel est ailleurs puisque Grégory Baugé, Kevin Sireau et Michael D’Almeida briguent un premier titre olympique dans cette discipline l’été prochain.

Baugé : « L’objectif, c’est Rio »

« L’objectif c’est Rio, ne cache pas Baugé. Nous, les coureurs, on l’a dit, on se sent bien. On est dans de meilleures conditions que sur la saison de Coupe du monde. On fait partie des meilleures équipes, on ne fait pas huitième. On est là. Là, c’est le championnat du monde mais la saison ne s’arrête pas au championnat du monde. »

Le titre est finalement revenu à la Nouvelle-Zélande qui a remporté la finale devant les Pays-Bas grâce à son trio composé d'Eward Dawkins, Ethan Mitchell et Sam Webster.