RMC Sport

Quick Step attaque ASO en justice

Le coureur veut participer au Tour de France.

Le coureur veut participer au Tour de France. - -

L’équipe de Tom Boonen attaque ASO en justice. L’objectif est que le sprinteur soit au départ du Tour le 4 juillet prochain à Monaco.

Tom Boonen interdit de Tour de France, son équipe Quick Step a décidé d’attaquer en justice l’ASO, l’organisateur de la Grande Boucle. « L'équipe Quick Step et Tom Boonen ont décidé de s'attaquer par toutes voies de droit à cette décision de ASO, qu'ils estiment non fondée, indique un communiqué. Au vu des délais très courts, une procédure d'urgence s'impose et nous sommes occupés à la préparer », a précisé M. Jean-Louis Dupont, l’un des avocats de l’équipe belge. Jeudi, Boonen a été récusé par les organisateurs du Tour suite à son contrôle positif à la cocaïne au mois d’avril. « Cette décision de ASO est d'autant plus étonnante que, hier (jeudi, ndlr) dans l'après-midi, l'Union cycliste internationale (UCI) a publié un communiqué de presse par lequel elle annonçait officiellement avoir renoncé à ouvrir une procédure disciplinaire contre Tom », a fait remarquer dans le communiqué, Patrick Lefevère, le manageur de Quick Step. Tom Boonen n'a pas souhaité réagir à la décision de ASO.

La rédaction