RMC Sport

Schumacher se dopait « comme il mangeait des pâtes »

-

- - -

Contrôle positif à l’EPO après le Tour de France 2008 et aux JO de Pékin, le cycliste allemand Stefan Schumacher s’est longuement confié sur son passé de dopé dans l’hebdomadaire allemand, Der Spiegel. « J'ai pris de l'EPO, de l'hormone de croissance ainsi que des corticoïdes. Je me suis mis dans un système. Je n'en suis pas fier mais c'était ainsi. Le dopage devient partie intégrante du quotidien, comme un plat de pâtes après l'entraînement. » L’actuel coureur de l’équipe danoise Christina Watches-Onfone enfonce son ancienne formation, Gerolsteiner, où la pratique du dopage était complètement décomplexée. « Je n'ai vécu un tel laxisme par rapport aux médicaments que chez Gerolsteiner », a-t-il déclaré dans cet entretien qui sera diffusé dimanche.