RMC Sport

Sky et Wiggins montrent les muscles

Bradley Wiggins

Bradley Wiggins - -

La formation Sky a remporté ce dimanche la deuxième étape du Giro, disputée sous la forme d’un contre-la-montre par équipes. Un succès qui place Bradley Wiggins en position très confortable au classement général.

C’est son premier gros rendez-vous de la saison. Et il compte bien le réussir. Après un début d’année discret, Bradley Wiggins entend marquer les esprits sur le Tour d’Italie. Pour y parvenir, l’Anglais de 33 ans peut s’appuyer sur ses coéquipiers. Une certitude devenue encore plus évidente ce dimanche, après la démonstration du Team Sky lors de la deuxième étape. Sur un parcours sinueux de 17,4 km, comprenant quatre difficultés, la formation britannique a survolé le contre-la-montre par équipes couru sur l’île d’Ischia, au large de Naples.

Les hommes de « Wiggo », qui ont bouclé leur tracé à une moyenne de 47,2 km/h, se sont imposés devant Movistar, Lampre et BMC. Mais ils ont surtout pris 14 secondes à Astana et Vincenzo Nibali, l’autre favori du Giro. De quoi placer le vainqueur du Tour de France 2012 dans une position idéale. En attendant, c’est l’un de ses lieutenants qui a endossé le maillot rose. Au bénéfice de son classement dans la première étape, le jeune Salvatore Puccio a pris les commandes du général.

Wiggins : « C’est le jour de Puccio »

Un moment forcément spécial pour le Sicilien de 23 ans, passé professionnel en début de saison. Wiggins lui-même lui a rendu hommage à l’issue de la course. « Aujourd'hui, c'est le jour de Puccio et de Cataldo (l'autre Italien de l'équipe Sky) », a-t-il lâché à la télévision publique italienne, histoire de se projeter sereinement vers les prochains jours de course. En commençant dès ce lundi, avec une troisième étape longue de 222 km entre Sorrente et Marina di Ascea, avec un col à 20km de l’arrivée.

A lire aussi :

>> Wiggins, tout pour le Giro ?

>> Guimard : « Wiggins veut régler son compte à Froome »

>> Wiggins-Froome, déjà des attaques !

A.J.