RMC Sport

Tour de Belgique : un coureur gravement blessé après une collision avec des motos

Nouvelle chute dans le vélo à cause d'une moto sur le Tour de Belgique.

Nouvelle chute dans le vélo à cause d'une moto sur le Tour de Belgique. - AFP

La troisième étape du Tour de Belgique a été annulée ce samedi après qu’une moto a percuté plusieurs coureurs. Dix-neuf coureurs ont été touchés et 11 ont été transportés à l’hôpital.

C’est un évènement qui ravive de mauvais souvenirs dans le cyclisme. Deux mois après la mort d’Antoine Demoitié, un nouvel accident s’est produit sur les routes du Tour de Belgique ce samedi. Lors de la troisième étape, deux motos sont entrées en collision avec le peloton au km 70 à proximité de Jalhay, selon Le Soir. Dix-neuf coureurs ont été touchés et 11 ont été directement transférés à l’hôpital. Le Belge Stig Broeckx (Lotto-Soudal), 26 ans, est gravement blessé. Héliporté à l'hôpital d'Aix-la-Chapelle, il souffre de deux hémorragies cérébrales et d'une fracture à l'orbite d'un oeil, mais pas de fracture du crâne, selon le médecin de son équipe. Il se trouve dans le coma.

L’étape annulée

L’étape a été neutralisée, avant d’être définitivement annulée à la suite d’une discussion entre les coureurs et les organisateurs. Le reste du peloton a pu rejoindre tranquillement l’arrivée, située à Verviers, avant de regagner directement les bus.

Les motards mis en cause par un coureur

« Deux motos sont remontées à vive allure de l’arrière alors que le peloton roulait à 75 km/h, explique Baptiste Planckaert, l'un des coureurs, sur le site du Soir. La première moto a été surprise quand elle est passée sur une flaque de boue. Sa roue arrière a commencé à déraper et la 2e moto lui est alors rentrée dedans ce qui a entraîné ensuite la chute des coureurs.C’est regrettable parce qu’on savait que le peloton roulait vite. Les motards ont pris trop de risques. Il aurait suffi de donner quelques coups de klaxon et le peloton aurait été prévenu et aurait fait le nécessaire.»

Yohann Tritz