RMC Sport

Tour de France: Cort Nielsen écrase le sprint, Astana enchaîne

-

- - -

La 15e étape du Tour de France est une affaire de cols. Le Pic de Nore (12,3km à 6%) est le plus redouté d'entre eux, à 40 kilomètres de l’arrivée. Il s’agira de basculer en tête au sommet pour aborder la descente vers Carcassonne dans les meilleures dispositions pour la gagne.

[18h17]

Journée plutôt tranquille pour le maillot jaune

[18h12]

Le Top 5 du classement général

1. Geraint Thomas
2. Chris Froome, à 1'39''
3. Tom Dumoulin, à 1'50''
4. Primoz Roglic, à 2'38''
5. Romain Bardet, à 3'21''

[18h09]

Un final accidenté ...

Un groupe de poursuivants a chuté dans les derniers mètres de cette 15e étape, à Carcassonne.

[18h06]

Peloton groupé à l'arrivée

Magnus Cort Nielsen a facilement réglé le sprint de la 15e étape devant Ion Izagirre et Bauke Mollema. Le peloton est arrivé groupé avec 13'10 de retard.

[18h04]

Magnus Cort Nielsen (le vainqueur de la 15e étape) sur RMC:

"C'est ma première année sur le Tour. Je suis tellement heureux, merci à l’équipe d’avoir cru en moi. C’était un plan parfait, mon directeur sportif croyait beaucoup en moi. On avait dit au briefing que cette étape était idéale pour moi."

[18h01]

Fabien Grellier (Direct Energie) sur RMC:

"On a fait notre maximum, on était trois devant. C’est énorme. On est déçus, on a envie de gagner, j’espère que ça va venir. Calmejane est sur ses terres, il nous en parle depuis que le tracé est sorti. Lilian, je le connais, c’est un battant, un guerrier. Il va se concentrer pour les prochaines étapes."

[17h58]

Jean-René Bernaudeau (manager de l'équipe Direct Energie) sur RMC:

"Quand on voit les images, Calmejane n’a pas voulu laisser passer les équipes avec deux coureurs, ça s’est joué à rien. Trois doublette dans une échappée, il était très concentré. Cela s’est joué à cinq secondes, c’est pour ça qu’il est amer. C’est ce qui le rend un petit peu malheureux."

[17h56]

La détresse de Calmejane (Direct Energie) sur RMC:

"C’est un final très tactique, je ne comprends pas la stratégie de certaines équipes. Mollema fait troisième, c’est une équipe (Trek-Segafredo) qui joue pour faire troisième, pour ne pas gagner la course. Ils ont joué avec mes nerfs, j’ai collaboré avec eux. Je savais très bien que j'allais être esseulé, que Bahrain allait dynamiter la course. Ils ont préféré faire troisième avec Mollema, m’enterrer et condamner ma course. A chaud, c'est la détresse qui parle. J'avais les jambes sur mes terres. Je suis passé à côté d’une occasion qui ne se représentera peut-être plus jamais dans ma carrière."

[0 km]

Magnus Cort Nielsen l'emporte à Carcassonne

Nielsen a écrasé le sprint dans les 250 derniers mètres de cette 15e étape. C'est la deuxième victoire d'étape de l'équipe Astana après le succès d'Omar Fraile la veille.

[1.5 km]

Ion Izagirre allume la première mèche, il est repris. L'Espagnol tente sa chance. Il est facilement repris.

[4 km]

Trois hommes filent vers la gagne

Bauke Mollema, Magnus Cort Nielsen et Michael Valgren ont lâché le reste du groupe à cinq kilomètres de l'arrivée. La victoire d'étape va se jouer entre ces trois hommes. Lilian Calmejane est distancé, il s'est trompé de tactique.

[6 km]

Mollema emmène dans sa roue Valgren et Izagirre. Calmejane travaille très fort pour ramener le second groupe à hauteur.

[7 km]

On commence à se regarder et à temporiser dans le groupe de tête. Ion Izagirre est à la relance, Bauke Mollema attaque à son tour.

[10 km]

Sagan de retour dans le peloton

Peter Sagan a plié face aux Sky, il a rejoint le peloton en compagnie de Dan Martin. L'Irlandais avait tenté sa chance dans le Pic de Nore. Ils sont huit à l'avant, à dix kilomètres de l'arrivée.

[13 km]

Regroupement en tête

Le Polonais a rendu les armes à 15 kilomètres de l'arrivée. Ils seront huit à se disputer la gagne à Carcassonne. Lilian Calmejane est isolé: Rafal Majka (Bora-Hansgrohe), Ion Izagirre, Domenico Pozzovivo (Bahrain - Merida), Magnus Cort, Michael Valgren (Astana Pro Team), Lilian Calmejane (Direct Energie), Bauke Mollema, Toms Skujins (Trek - Segafredo).

[15 km]

Le dernier kilomètre à Carcassonne

Rafal Majka possède encore quelques secondes d'avance. Il aura du mal à résister à ses anciens compagnons d'échappée, ils seront plusieurs à se jouer la gagne dans le dernier kilomètre de cette 15e étape.

[19 km]

Rafal Majka, cap sur Carcassonne

Majka passe sous l'arche des 20 kilomètres avec un tout petit matelas de 17" d'avance sur sept poursuivants. Lilian Calmejane ne se ménage pas et passe ses relais dans ce groupe. Le Français est toujours dans le coup pour la gagne

[22 km]

Bardet s'est fait peur

Romain Bardet s’est fait une petite frayeur dans la descente, il a bien failli manquer un virage. AG2R veut prendre les commandes du peloton dans la descente, mais la formation Sky ne se laisse pas faire, elle connait les talents de Bardet dans cet exercice.

[26 km]

Le peloton a basculé au Pic de Nore avec 1 minute de retard sur Dan Martin, qui s'est extrait du groupe dans l'ascension, et 13'35 sur Rafal Majka.

[28 km]

Calméjane sur son terrain de chasse

Accompagné par Ion Izagirre et Domenico Pozzovivo, Lilian Calmejane réalise une très belle descente. Son groupe a rejoint Magnus Cort Nielsen et Bauke Mollema. Les contre-attaquants ont 30 secondes de retard sur Rafal Majka.

[35 km]

Résultats au Pic de Nore

Mollema et Cort Nielsen sont sur les talons de Majka dans la descente. Le Polonais possède une grosse trentaine de secondes d'avance sur ses anciens compagnons d'échappée.

[40 km]

Majka bascule en tête au sommet

Le Polonais a franchi le sommet du Pic de Nore avec 35" d'avance sur Mollema et Cort Nielsen. Calmejane n'est pas loin derrière dans un second groupe de poursuivants.

[41 km]

Calmejane s'accroche

Le régional de l'étape s'accroche aux meilleurs dans un groupe de contre éparpillé dans le Pic de Nore. Le Français veut basculer au sommet.

[42 km]

Les Sky au complet

La formation du maillot jaune Geraint Thomas conduit la poursuite derrière Dan Martin, pointé à 30 secondes du peloton. L'équipe britannique sera encore difficile à bouger aujourd'hui.

[45 km]

Dan Martin est sorti du peloton des favoris, ça ne bouge pas derrière lui. Lâché par Majka, Bernard a intégré un petit groupe emmené par Bauke Mollema et Domenico Pozzovivo à l'avant. 30 secondes séparent Rafal Majka de ses premiers poursuivants.

[46 km]

Rafal Majka a rejoint les deux Français, qu'il finit par distancer avec une grande facilité. Julien Bernard ne craque pas complètement, il poursuit son effort pour limiter les dégâts au sommet.

[47 km]

Rafal Majka se dévoile, il a placé une énorme accélération. Julien Bernard distance Fabien Grellier là où la pente est la plus difficile.

[47 km]

Le groupe de poursuivants est en train de se décomposer, il s'est scindé en petites unités. Michael Valgren est poursuivi par Tom Skujins dans le groupe des costauds. Peter Sagan est lâché, à plus de deux minutes des hommes de tête.

[49 km]

Ion Izagirre imprime un tempo très élevé dans le groupe des poursuivants, relayé par Domenico Pozzovivo en tête. Peter Sagan et Sonny Colbrelli ont déjà décroché. L'écart diminue immédiatement, il est de 1'19 désormais.

[52 km]

Grellier et Bernard dans le col

Fabien Grellier et Julien Bernard escaladent le Pic de Nore avec 12 minutes d'avance sur le peloton. Les poursuivants accusent un retard de 1'55 sur les deux néophytes. A 23 et 26 ans, ils disputent leur premier Tour de France.

[55 km]

Sagan, sans surprise

Le maillot vert Peter Sagan (15 pts) a remporté le sprint du groupe de poursuivants pour passer troisième sur la ligne à Mazamet.

[55 km]

Julien Bernard a empoché les 20 points du sprint intermédiaire de Mazamet. Avec Fabien Grellier, ils ont toujours 1'29 d'avance sur les poursuivants au pied du Pic de Nore.

[58 km]

Le profil du Pic de Nore

L'ascension de la dernière difficulté de la journée ne constitue pas un juge de paix pour les favoris, mais la descente pourrait permettre à Romain Bardet de grappiller quelques secondes sur la ligne d'arrivée.

[61 km]

Le duo français creuse l'écart

Deux Français occupent la tête. Julien Bernard a opété la jonction avec Fabien Grellier. Ils ont près d'une minute d'avance (50") sur les 27 poursuivants, et 10'27 sur le peloton. C'est à l'avant que se jouera la gagne dans cette 15e étape.

[67 km]

Fabien Grellier, 23 ans et néophyte sur la Grande Boucle, est lancé seul à l'avant de la course. Il va bientôt être rejoint par Julien Bernard (Trek-Segafredo). Serait-ce la journée des Français ?

[72 km]

Grellier seul en tête

Membre de Direct Energie, comme deux de ses coéquipiers qui ont intégré l'échappée, Fabien Grellier insiste et tente de nouveau sa chance en solitaire. Il a une quinzaine de secondes d'avance sur ses poursuivants.

[78 km]

Tom Skujins à la relance

Tom Skujins a relancé dans la descente, suivi par Greg Van Avermaet et Fabien Grellier. Sous l'effet de ces multiples attaques, l'écart avec le peloton a grandi. Il est de 9'22 désormais.

[83 km]

Le terrain se prête à une course de mouvement. L'union et l'entente du début d'étape ont vécu. Des coureurs comme Niki Terpstra (Quick Step) ont besoin de déclencher avant le Pic de Nore pour jouer la victoire d'étape.

[86 km]

Le peloton s'est relevé

Si le peloton s'est un peu relevé, les attaques se multiplient dans le groupe de tête, plusieurs coureurs tentent de forcer un peu l'allure à l'approche de la zone de ravitaillement.

[88 km]

Sagan et Van Avermaet encore à l'avant

La composition du groupe de tête, avec sept français en son sein: Greg Van Avermaet (BMC), Lilian Calmejane (Direct Energie), Rafal Majka (Bora Hansgrohe), Bauke Mollema (Trek Segafredo), Serge Pauwels (Dimension Data), Domenico Pozzovivo (Bahrain Merida), Ion Izagirre (Bahrain Merida), Daniel Martinez (EF Drapac), Daryl Impey (Mitchelton Scott), Arthur Vichot (Groupama FDJ), Peter Sagan (Bora Hansgrohe), Julien Bernard (Trek Segafredo), Amael Moinard (Fortuneo Samsic), Jesus Herrada (Cofidis), Michael Valgren (Astana), Niklas Arndt (Sunweb), Magnus Cort Nielsen (Astana), Romain Sicard (Direct Energie), Tom Skujins (Trek Segadredo), Imanol Erviti (Movistar), Silvan Dillier (Ag2r La Mondiale) Marc Soler (Movistar), Sonny Colbrelli (Bahrain Merida), Pavel Poljanski (Bora Hansgrohe), Florian Vachon (Fortuneo Samsic), Damien Howson (Mitchelton Scott), Niki Terpstra (Quick Step), Daniele Bennati (Movistar), Fabien Grellier (Direct Energie).

[100 km]

29 coureurs aux avants-postes

Comme hier, un groupe d'échappés très fourni a réussi à s'extirper du peloton maillot jaune. Parti dans un effort solitaire, Lilian Calmejane a finalement été repris par ses compagnons d'échappée après le passage au sommet du col de Sié. L'écart s'est stabilisé autour des 6 minutes à 100 kilomètres de l'arrivée en faveur des hommes de tête.

[15h24]

Calmejane a coché cette étape

Le leader de la formation Direct Energie a hissé ce week-end au rang des priorités dès le départ du Tour de France. Calmejane n'ayant pas réussi à s'illustrer la veille à Mende, il va jouer son va-tout ce dimanche alors que le peloton visitera son département d'origine.

[15h24]

Bonjour à toutes et à tous !

Bienvenue sur notre site pour suivre la 15e étape du Tour de France en direct. Les 151 coureurs encore en lice vont visiter le Tarn, ce dimanche, avant une journée de repos bien méritée. Il sera temps ensuite d’attaquer les Pyrénées.