RMC Sport

Tour de France: Hinault fracasse les écolos qui ont refusé le Grand Départ à Rennes

Brest a été désigné ce lundi pour accueillir le Grand Départ du Tour de France 2021. En marge de la conférence de presse pour officialiser ce choix, le quintuple vainqueur de l'épreuve Bernard Hinault a tenu à envoyer un message aux élus écologistes de Rennes qui n'ont pas souhaité que la Grande Boucle s'élance depuis leur ville.

Le Tour de France 2021 s'élancera de Bretagne. Et c'est la ville de Brest qui a été choisie, comme cela a été confirmé ce lundi par les organisateurs ASO et le conseil général de Bretagne dans une conférence de presse. Mais la sous-préfecture du Finistère a certainement profité du refus de la mairie de Rennes.

Christian Prudhomme, patron du Tour chez ASO, cherchait un nouveau point de chute pour 2021 après le désistement de Copenhague, dont le Grand Départ a été décalé à 2022. Rennes figurait parmi les candidats potentiels mais les élus écologistes de la ville n'étaient pas favorables à cette éventualité. "C'est une course qui a eu son temps, mais qui peine à se renouveler", avait fait savoir Valérie Faucheux, coprésidente du groupe des élus écologistes de Rennes, dénonçant aussi une "gestion catastrophique des déchets par le Tour de France".

"Elle pollue peut-être plus la terre que n'importe quelle personne à vélo" 

Il n'en fallait pas plus pour énerver Bernard Hinault, breton d'origine et quintuple vainqueur de l'épreuve. "Elle parle d'événement du passé. C'est peut-être elle qui est du passé. Elle est écologiste, non ? Il faudrait qu'elle regarde ce qu'elle met à ses pieds. Elle pollue peut-être plus la terre que n'importe quelle personne à vélo, a vivement réagi le 'Blaireau' ce lundi en marge de la conférence de presse dans des propos rapportés par Ouest France. Cela me met un peu en colère parce qu'on ne peut pas dire que le cyclisme est quelque chose d'arriéré. Elle ferait mieux de réfléchir avant d'ouvrir sa gueule".

Un franc-parler habituel pour l'homme des Côtes-d'Armor, qui s'est occupé des relations publiques pour ASO et le Tour de France entre 1987 et 2016. L'emblématique cycliste français préfère lui se réjouir que la Bretagne dise "oui tout de suite" à un Grand Départ du Tour. "Dès qu'on a la possibilité de se montrer, se promouvoir, on n'hésite pas, évoque Hinault à propos de sa région natale. Il fallait des gens réactifs, qui soient capables de débloquer des budgets au dernier moment, donc chapeau ! En Bretagne, on a tout (...) Avec des coureurs qui font vraiment la course, on peut faire des choses fantastiques". Rendez-vous le 26 juin 2021 donc pour ce Grand Départ de Brest avec 4 premières étapes 100% bretonnes. 

GL