RMC Sport

Bernaudeau répond aux critiques

-

- - -

Jean-René Bernaudeau, le manager d’Europcar répond aux critiques sur la stratégie non-payante de son équipe sur cette 12e étape du Tour : « Elle a été respectée, a déclaré le Vendéen sur l’antenne de RMC. Quand on lance Quémeneur avec Gautier dans la roue, on pense que ça va réagir, qu’une bonne bagarre va se déclencher. On n’a pas les moyens de rouler pour éliminer les sprinteurs pour laisser Coquard seul. Donc on fait avec nos moyens. Aujourd’hui, on espérait une petite bagarre puisque Bryan Coquard avait les jambes pour passer cette cote. Il y avait un vrai coup à jouer car il y avait vent dans le dos dans le final. Et un groupe de quatre ou cinq, on ne le reprend pas comme ça. On sait que Sagan fait souvent 2e et il avait encore du mal à mettre son équipe à l’ouvrage (Cannondale). Aujourd’hui, Pierre Roland est notre leader et Bryan doit prouver qu’il prend un peu de puissance. Il peut gagner sur le Tour dans les étapes un peu plus dures. Il aura un adversaire, c’est Sagan. Mais dans un registre comme aujourd’hui, il a une dizaine d’adversaires. »

La rédaction