RMC Sport

EN DIRECT - TOUR DE FRANCE (15e étape): Pantano règle Majka au sprint !

Pantano

Pantano - AFP

[18h35]

Le nouveau classement général

[18h05]

Le classement de la 15e étape

[17h50]

Lefévère : "La chaîne de Julian était coincée dans le dérailleur"

Patrick Lefévère, manager général d'Etixx, est revenu sur sur RMC Sport sur l'incident mécanique qui a empêché Alaphilippe de jouer la gagner :

"Alaphilippe était tout seul en tête, et il y avait beaucoup de bosses dans cette descente (du Grand Colombien). Alors la chaîne a sauté, mais elle était coincée dans le dérailleur. Normalement on peut la remettre rapidement, mais là ça n'a pas marché. Il a essayé de la remettre et la voiture était à plus d'une minute comme il y avait des coureurs partout. En tout cas il n'y aura pas d'explications ce soir car c'est un incident que ni le directeur sportif ni le mécano ne pouvaient résoudre. Même notre leader Dan Martin a dit que la descente était bosselée."

[17h44]

Bardet : " Etre au top pour la 3e semaine"

En attaquant dans le final, Romain Bardet a gagné une place au général en passant de la 7e à la 6e place et vise plus que jamais le podium à Paris, comme il l'a confié au micro de RMC Sport après la 15e étape :

"J'ai essayé car je connaissais bien des routes que j'adore. Je pensais que je pouvais faire un peu de différence mais pas tout seul. J'espérais un peu de renfort derrière mais il est pas venu donc j'ai pas insisté. Valverde est resté avec Quintana en vue de la troisième semaine. Chacun a ses tactiques, il ne faut pas jeter la pierre aux adversaires. Je connaissais bien la descente. Depuis le début du Tour je courre un peu contre nature en attendant mon heure. On a prévu d'être au top pour la 3e semaine. A une semaine de Paris, les voyants sont au vert. Je n'ai pas de regrets aujourd'hui et c'est notre premier podium grâce à Alexis Vuillermoz, je ne suis pas loin au général donc c'est une bonne journée pour nous."

[17h39]

Lavenu : "Bardet a osé"

Vincent Lavenu, manager d'AG2R, revient sur l'attaque de Bardet dans le final de l'étape au micro de RMC Sport : "Bardet a osé, il a permis de lâcher Van Garderen donc la journée est positive pour nous. Je pense que les coureurs ont encore un peu peur du menu qui arrive dans les Alpes mais il ne faudra pas trop attendre non plus. Quand le maillot jaune compte avec lui deux équipiers, il n'y a plus beaucoup de possibilités d'attaquer."

[17h36]

Il y a Carambar dans la caravane du Tour ?

On rappelle que la 15e étape ralliait Bourg à Culoz.

[17h31]

Première pour Pantano, les regrets pour Alaphilippe

Le Colombien Jarlinson Pantano (IAM) a bien négocié le sprint face à Rafa Majka (Tinkoff) pour s'offrir sa première victoire d'étape sur le Tour. Derrière, Alexis Vuillermoz (AG2R) a pris la troisième place devant le Suisse Rachenbach (FDJ). Surtout, énormément de regrets pour Julian Alaphilippe, qui ne termine qu'à 20 secondes après son incident mécanique qui l'a privé de victoire dans la descente du Grand Colombier.

[17h29]

Victoire de Jarlinson Pantano (IAM) !

[17h28]

Un novice contre un habitué

Rafa Majka compte déjà 3 victoires d'étape sur le Tour de France, tandis que Jarilson Pantano n'a pas encore débloqué son compteur dans la Grande Boucle.

[17h27]

3 kilomètres de l'arrivée

Pas une belle entente dans le duo de tête entre Pantano et Majka. Un peu moins de 30 secondes d'avance sur le duo Vuillermoz-Rachenbach qui reste à l'affût.

[17h25]

Bardet insiste

Romain Bardet insiste dans le groupe maillot jaune mais le Français n'arrive pas à creuser l'écart.

[17h24]

5 kilomètres de l'arrivée

Pantono (IAM) et Majka (Tinkoff) vont se disputer la victoire d'étape, sauf événement imprévu.

[17h22]

Nieve a chuté

Dans le même virage que Majka, le coéquipier de Froome, Mikel Nieve, a fait un tout droit. Chute sans gravité visiblement pour l'Espagnol.

[17h20]

Pantano revient sur Majka

Quelle animation en tête de course ! Après sa petite faute de trajectoire, Majka a été rattrapé par Pantano (IAM), excellent descendeur. Derrière, le duo Rachenbach-Vuillermoz est pointé à 28 secondes. Pas de victoire française aujourd'hui encore visiblement.

[17h16]

Rachenbach lâche prise dans la descente

Comme tout à l'heure, Rachenbach est lâché par Pantano derrière Majka dans la dernière descente du jour. Vuillermoz a rattrapé le Suisse en 3e place.

Majka a frôlé la chute dans la descente en tête ! Le Polonais risque de perdre du temps sur Pantano (IAM) !

[17h15]

Majka bascule dans la descente en tête

Moins de 15 kilomètres à parcourir pour l'homme de tête, Rafal Majka (Tinkoff), qui a franchi seul le sommet des lacets du Grand Colombier (1ere cat.). En attendant une éventuelle victoire d'étape, le Polonais est sûr de porter le maillots à pois demain déjà.

[17h14]

Bardet à l'offensive

Romain Bardet (AG2R) attaque dans le groupe maillot jaune. Le Français a des jambes et personne n'a suivi l'assaut, même si la Sky contrôle la situation.

[17h10]

Dans le peloton, tout est revenu à la normale

On parlait d'une offensive d'Aru et Valverde tout à l'heure, et les Sky ont repris les choses en mains dans cette dernière ascension de la journée. Plus de mouvement pour le moment.

[17h08]

Vuillermoz et Rachenbach reviennent sur Pantano

Rien n'est encore joué pour la victoire d'étape à 16 kilomètres de l'arrviée. Vuillermoz (AG2R) est toujours dans le coup avec Rachenbach (FDJ). Ce duo revient sur Pantano (IAM), lâché un peu plus tôt par Majka.

[17h02]

Majka repart en solo

Devant, Rafal Majka a de nouveau décramponné son compagnon d'échappée Jerlinson Pantano et s'envole seul vers le sommet du Grand Colombier.

[17h01]

Attaque de Fabio Aru dans le groupe maillot jaune !

Première offensive dans le groupe maillot jaune : Fabio Aru place une accélération, suivie par Alejandro Valverde (Movistar). Ce peloton ne compte plus qu'une quinzaine de coureurs. La Sky ne s'affole pas.

[16h59]

Mais Pantano revient

L'attaque de Majka n'a pas été assez tranchante, et Jarlinson Pantano revient au train dans la roue du Polonais.

[16h58]

Majka attaque

Rafael Majka place une accélération à laquelle Pantano ne peut pas répondre pour le moment.

[16h55]

20 kilomètres de l'arrivée

Rafael Majka (Tinkoff) et Jarlinso Pantano (IAM) sont toujours en tête dans les lacets du Grand Colombier. Un groupe de 4 poursuivants est pointé à moins dune minute Vuillermoz, Zakarin, Pauwels, Reichenbach).

Le peloton est à 6'30 de la tête de course, et pour le moment rien à signaler dans la lutte pour le maillot jaune.

[16h50]

Les lacets du Grand Colombier (1ere cat.)

Le quatuor des poursuivants est pointé à 50 secondes du duo de tête, qui attaque les premières pentes des lacets du Grand Colombier (1ere cat).

[16h46]

Premier passage sur la ligne pour le duo de tête

Les deux échappés (Majka et Pantano) passent une première fois à Culoz sur la ligne d'arrivée. A 24 kilomètres de l'arrivée, le duo doit de nouveau gravir le Grand Colombier par un autre versant, moins difficile que le premier (1ere cat.).

[16h37]

Alaphilippe retardé par un incident mécanique

Dans la descente du Grand Colombier, Julian Alaphilippe a été retardé par un problème mécanique, visiblement un saut de chaîne. Zakarin lui a lâché prise dans cette descente, peu à l'aise dans l'exercice. Rageant pour le Français d'Etixx, très enervé.

[16h28]

Jonction en tête de course

Le duo de tête est devenu quatuor avec le retour d'Alaphilippe et Pantanno sur Majka-Zakarin.

[16h25]

Pantano rejoint Alaphilippe

Le point sur la course à 45 kilomètres de l'arrivée : un duo de tête composé de Majka et Zakarin.

Derrière, un autre duo avec Alaphilippe et Pantano

Le peloton maillot jaune compte 8 minutes de retard sur la tête de course, Astana a musclé la course mais pas de grands bouleversements dans cette montée classée hors-catégorie.

[16h22]

Alaphilippe à la poursuite du duo

Julian Alaphilippe (Etixx) part seul en contre derrière le duo de tête, alors que Majka conforte son avance en tête du classement des meilleurs grimpeurs en passant en tête au sommet du Grand Colombier.

[16h20]

Majka et Zakarin ont fait le trou

Le duo de tête a fait le trou et compte une petite minute d'avance sur le groupe de poursuivants. Dans le peloton, Astana muscle la course pour Aru et écrème le groupe maillot jaune.

[16h14]

Calme plat dans le peloton

Du côté du peloton des favoris, rien ne bouge pour le moment dans l'ascensio de ce col hors-catégorie. Le groupe maillot jaune est pointé à 8'30 des deux hommes de tête.

[16h12]

Majka et Zakarin filent à deux

Rafael Majka (Tinkoff) et Ilnur Zakarin (Katusha) partent à deux en tête. Le Polonais vise évidemment le maillot à pois, et pourquoi pas la victoire d'étape ?

[16h00]

Nibali et Rolland craquent

Vicenzo Nibali (Astana) ou Pierre Rolland (Cannondale) n'arrivent pas à suivre le rythme du groupe de tête. Ne reste plus qu'une dizaine de coureurs devant avec plusieurs français dans le coup, Vuillermoz (AG2R), Alaphillippe (Etixx) notamment.

[15h56]

Regroupement en tête

Le quatuor est terminé, le groupe de tête s'est reconstitué dans ses premières pentes du Grand Colombier. Et les premiers lâchés devant : Van Baarle, Polanc, Coppel...

[15h54]

Le profil des dernières ascensions du jour

[15h46]

Un quatuor en tête

Juste avant le Grand Colombier (HC), quatre hommes sont désormais devant : Dumoulin (Giant), Nibali (Astana), Pantano (IAM) et Pozzovivo (AG2R).

[15h36]

Dumoulin seul en tête, Nibali part en contre

Dumoulin est désormais seul en tête et a facilement lâché Van Baarle. L'initiative du Néerlandais inquiète Vicenzo Nibali (Astana) qui sort seul en contre, alors q'un FDJ tente d'accrocher la roue de l'Italien.

[15h33]

T.Dumoulin rejoint Van Baarle

Déjà vainqueurs de deux étapes (Andorre et le clm individuel), Tom Dumoulin rejoint Dylan Van Baarle en tête de course. Deux Néerlandais devant donc, et Dumoulin réveille les ardeurs de l'échappée qui s'inquiète un peu de la puissance du coureur de la Giant-Alpecin.

[15h30]

Van Baarle prend un peu d'avance en tête

Dylan Van Baarle (Cannondale) a profité de l'accalmie après la monté de la Rochette pour prendre quelques longueurs d'avance sur le groupe de 29 avant d'attaquer les premiers lacets du Grand Colombier.

[15h19]

Prochaine échéance : le Grand Colombier (col HC)

La tête de course a basculé dans la descente du Col de la Rochette. Prochain rendez-vous dans 20 kilomètres avec le Grand Colombier, col hors-catégorie, mais dont le sommet est situé à près de 40 kilomètres de l'arrivée. Assez proche pour voir des attaques du côté des favoris au classement général ?

[15h13]

Le point à mi-course

Les homme de tête en terminent avec le Col de la Rochette (3e cat.), presque à mi-course de l'étape du jour qui se déroule sur 160 kilomètres escarpés entre Bourg et Culoz. 

La situation : toujours 30 hommes en tête, qui comptent un peu moins de 7 minutes d'avance sur le peloton. Après le passage du Col du Pisseloup, Rafael Majka (Tinkoff) est le nouveau porteur virtuel du maillot à pois pour un point devant Thomas De Gendt (Lotto-Soudal).

[14h42]

30 hommes en tête à 100km de l’arrivée

Le moment est venu de faire le point sur ce début d’étape. Deux cols ont été franchis, celui du Berthiand et du Sappel, et un groupe de 30 coureurs est échappé, avec un peu plus de six minutes d’avance sur le peloton. Il y a du beau monde devant avec notamment Nibali, Rolland, Majka, Voeckler, Navarro, Alaphilippe ou encore Dumoulin.

Les échappés sont :

Ion Izaguirre, Nelson Oliveira (Movistar), Vincenzo Nibali, Tanel Kangert (Astana), Rafal Majka (Tinkoff), Domenico Pozzovivo, Alexis Vuillermoz (Ag2r La Mondiale), George Bennett (LottoNL-Jumbo), Haimar Zubeldia (Trek Segafredo), Stef Clement, Jérôme Coppel, Jarlinson Pantano (IAM), Pierre Rolland, Tom-Jelte Slagter, Dylan Van Baarle (Cannondale), Serge Pauwels (Dimension Data), Tom Dumoulin (Giant Alpecin), Steve Morabito, Sébastien Reichenbach (FDJ), Bartosz Huzarski (Bora Argon), Alberto Losada, Ilnur Zakarin (Katusha), Kristijan Durasek, Tsgabu Grmay, Jan Polanc (Lampre Merida), Romain Sicard, Thomas Voeckler (Direct Energie), Julian Alaphilippe (Etixx-Quick Step), Daniel Navarro (Cofidis) et Ruben Plaza (Orica).

[13h07]

Bonjour à tous

Merci de nous rejoindre pour suivre en direct cette 15e étape. On ne va pas se le cacher, on espère que les favoris vont se livrer une jolie bataille après la journée soporifique d'hier.