RMC Sport

Fédrigo : « Il faut avoir une bonne étoile »

-

- - -

Pierrick Fédrigo, vainqueur de la 15e étape du Tour de France ce lundi, ne réalise pas vraiment son coup de force réalisé à Pau où il avait déjà brillé en 2010. « Quand on est sur le Tour, il faut avoir une bonne étoile. Il y a des jours où on sent qu’il va se passer quelque chose, a-t-il déclaré. Plus on se rapprochait de l’arrivée, plus je devenais motivé, c’est incroyable ! Il y avait de sacrés rouleurs comme Vande Velde ou Sorensen, un filou comme Thomas (Voeckler) et Sam (Dumoulin) qui va vite au sprint. Ce n’était pas des coureurs faciles à gérer. Des fois j’attends et je me fais avoir. Là, c’est moi qui ai lancé la dernière offensive et j’y ai cru jusqu’au bout. »