RMC Sport

Galthié : « J’ai serré les fesses dans des virages »

-

- - -

Entraineur de l’équipe de rugby de Montpellier, Fabien Galthié a suivi aux premières loges la 14e étape du Tour de France. « J’étais devant, et je suis épuisé, raconte Galthié. C’était ma première fois et c’est vrai que j’étais très impressionné par la vitesse. J’ai serré pas mal les fesses dans des virages (rires). Parfois, je ne voyais pas la route et au dernier moment, les coureurs sortaient ! Je me disais : « Mais ce n’est pas possible. » Comme je ne suis pas habitué je me demande comment ça peut se passer aussi bien. Quand on regarde à la télévision, on ne ressent pas tout. Il y a plus de monde que ce qu’on imagine. Et puis, la sensation de vitesse... La télé écrase la vitesse. Pour couronner le tout, comme j’habite dans la région, on est passé sur des routes que je pratique à vélo donc j’ai de bonnes bases de travail. Je monte à 20km, ils montent à 40, je descends à 30, ils sont à 60 … »