RMC Sport

Guimard: "Les cartes ont été redistribuées"

-

- - -

Fabio Aru a endossé le maillot jaune à l'issue de la 12e étape, remportée par Romain Bardet. Esseulé, Chris Froome a coincé pour la première fois sur cette Grande Boucle édition 2017. Cyrille Guimard, membre de la Dream Team RMC Sport se projette et envisage le scénario de la prochaine étape.

"Je crois que pour certains, demain (samedi), il faudra avoir la foi. A cet instant précis, dans les états-majors des équipes phares que sont la Sky, Astana et AG2R, on va d’abord prendre un petit peu de recul parce que les cartes ont été redistribuées. Elles ne sont pas du tout ce qu’elle auraient dû être. S’ils avaient eu les moyens d’attaquer avant, mais encore fallait-il avoir des équipiers dans Peyresourde, l’écart aurait été plus important. Mais là, pour l’instant, on a des coureurs qui se tiennent en une poignée de secondes, voire un peu plus d’une minute, notamment Dan Martin."

>> Tour de France: Chris Froome a-t-il fait exprès de perdre le jaune ?

Astana est-elle capable de prendre la course à son compte ?

"Pour Astana, déjà, qui se retrouve avec le maillot jaune, il va falloir gérer et se poser la question: “on défend ou on défend pas ?” Ils ont Fuglsang qui est plutôt mal en point, avec une fracture du scaphoïde et un gros problème au coude gauche. On a vu aujourd’hui que même s’il s’est accroché, il a sauté. Vingt minutes plus tard, on a vu cinq Astana finir en même temps. Est-ce que cette équipe est capable de prendre la course à son compte pour défendre ce maillot ? La question se pose."

Beaucoup de questions en suspens

"Maintenant, est-ce que l’équipe AG2R est capable de mettre en place une stratégie, non pas pour faire sauter Aru, mais pour essayer de voir si Froome s’est refait une santé ? Est-ce qu’on essaye de durcir la course, ou pas ? Et si on la durcit, est-ce que ce ne sont pas les Astana qui, pour conserver le maillot, vont soulager le travail de la Sky ? Il y a plein de problématiques auxquelles nous ne pouvons répondre ce soir. Il va bien falloir analyser la situation et surtout faire le bilan de chacun des équipiers, voir dans quel état ils sont."

Cyrille Guimard