RMC Sport

Le cas Lance Armstrong divise son fief d’Austin, au Texas

-

- - -

Reportage à Austin, au Texas, fief de Lance Armstrong, où les détracteurs sont aussi nombreux que les fans du champion déchu.

Lorsque l’on passe devant l’immense portail de sa propriété en périphérie de la ville, dans un quartier calme et arboré, on pourrait penser que Lance Armstrong vit reclus. Et pourtant : dans les rues d’Austin, il n’est pas rare de le croiser. Mais aujourd’hui, les habitants ne sont plus tous aussi fans qu’avant.

Il faut dire que le sportif ne recule devant aucune bravade. Cette semaine, il a encore défrayé la chronique en postant sur internet une photo de lui devant ses sept maillots jaunes du Tour de France, alors que le titre de champion lui a été retiré.

Tricheur mais homme au grand coeur

"Je pense qu’il aurait mieux fait d’avouer, et de dire ce qu’il se passait derrière… Il s’est fait attraper, qu’il en paie les conséquences !", s’exclame un habitant du quartier. Plus loin, un autre ne partage pas son avis. "Je pense qu’il devrait garder ses titres, il les a gagnés ! Peu importe qu’il soit rayé du palmarès, c’est toujours lui a franchi la ligne en premier."

Dans le centre-ville près du Capitole en granit rose, la concentration de pro-Armstrong est plus importante. L’Américain y possède son magasin, et comme dans son salon, ses sept maillots jaunes de vainqueur trônent fièrement sur les murs. "Cela fait partie de l’histoire, que ce soit bien ou mal, donc on ne les enlèvera pas. Et puis Lance a encore beaucoup de supporters…", confie le patron.

Un amour immodéré dû en partie aussi à Livestrong, sa fondation de lutte contre le cancer basée à Austin. "Les révélations sur son dopage sont décevantes, mais ce qu’il a fait avec son argent pour cette Fondation est une bonne chose, donc il m’inspire des sentiments mitigés", résume un cycliste du coin.

Oublier le tricheur, et ne garder que l’homme au grand cœur : la tâche n'est pas aisée, même pour les Texans.

Antoine Arlot avec Thibaut Giangrande