RMC Sport

Leopard lâche Fränk Schleck...et irrite Andy

Andy et Fränk Schleck

Andy et Fränk Schleck - -

Contrôlé positif à un diurétique sur le Tour de France 2012 et suspendu 11 mois, Fränk Schleck ne portera plus les couleurs de la formation Leopard. Amers, Fränk et Andy veulent tourner la page.

Le timing a de quoi perturber les principaux intéressés. Jeudi soir, en plein Tour de France, et alors que la suspension de Fränk Schleck s’achève dans une dizaine de jours, les sponsors de l’équipe ont décidé de mettre fin à la collaboration avec le coureur luxembourgeois. « La période de suspension à laquelle Fränk Schleck a été condamné, arrivant à son terme, Leopard et ses partenaires annonceurs ont évalué la situation en vue d’une éventuelle reprise de la collaboration avec l’intéressé, explique le communiqué. A l’issue de cette analyse globale et objective, Leopard et ses partenaires ont décidé la non reprise de la coopération entre Fränk Schleck et l'équipe RadioShack Leopard Trek. »

Alors forcément, la nouvelle a de quoi secouer le 3e du Tour de France 2011 contrôlé positif à un diurétique (la xipamide) après l'étape du 14 juillet 2012. « Je suis resté en contact avec l’équipe et j’ai continué à m’entraîner normalement, regrettait Fränk Schleck dans les colonnes du journal luxembourgeois Wort. Je ne comprends toujours pas cette décision, même avec les meilleures intentions mais il faut l’accepter. Comment expliquer que durant plus de 11 mois je suis dans l’attente et à une dizaine de jours de ma suspension, je ne fais plus partie de l’équipe ? »

Un sponsor pour les Schleck l’an prochain

Ce limogeage a d’ailleurs suscité l’incompréhension de ses coéquipiers et plus particulièrement celle de son frère Andy. « Je ne comprends plus rien depuis 11 mois et même plus, a ainsi réagi le cadet des deux frères. Ils ont toujours dit on va supporter Fränk car la suspicion n'a rien à voir avec du dopage. A présent, ils le virent de l'équipe et nous ne sommes pas contents du tout. Ce n'est pas une bonne nouvelle pour moi et pour l'équipe. Maintenant, on se concentre sur le Tour et on verra ensuite ce que l'on fait. »

Pas question pour autant de tirer le rideau sur sa carrière. A 33 ans, Fränk a toujours envie de vélo et s’entraînait même ces dernières semaines à raison de 4 à 6 heures par jour. D’un côté Andy, qui déclare que les frangins ont « trouvé un sponsor ». Et de l’autre, donc, Fränk, qui prévient : « J’étais très motivé à l’idée de renouer avec la compétition. Mais je ne vais pas mettre fin à ma carrière pour autant. Je serai dans le peloton en 2014 au côté d’Andy ». Les frères Schleck n’en ont pas fini avec le vélo. Ça ne sera pas sous le maillot de RadioShack. Sans doute sous celui de Trek qui devrait prendre le flambeau de la formation luxembourgeoise à l’issue de la saison.