RMC Sport

Pescheux : « La nervosité règne dans le peloton »

-

- - -

Jean-François Pescheux, directeur de course sur le Tour de France, n’est pas étonné des nombreuses chutes dans le peloton. Pour lui, cela est dû à la nervosité inhérente à la première semaine de course. « C’est le lot habituel de la première semaine du Tour. Rien n’est joué, tout le monde cherche sa place et veut être devant, a-t-il déclaré. Tout le monde attend les cols pour éviter ça. C’est surtout le vent qui est gênant avec des coups de bordure qui partent. Il y a eu un premier avertissement sur le pont de Saint-Nazaire. La nervosité règne dans le peloton. Le maillot vert se joue au point près, le classement général à la seconde. S’il y avait un coureur avec trois minutes d’avance, ça ne se passerait pas comme ça. »