RMC Sport

Pineau : « Je ne vais pas citer de noms mais… »

-

- - -

Le Français Jérôme Pineau n’a pas apprécié le comportement de certains coureurs lors de cette 1ere étape très tendue et marquée par les chutes à Bastia : « C’est une étape typique d’une première étape du Tour de France avec des chutes et un car qui reste bloqué, a confié le coureur Omega Pharma – Quick Step. Mais la nervosité est aussi créée par ceux qui ont peur que ce soit nerveux. On a vu des équipes de leaders frotter. Je ne vais citer de noms…. mais on ne les voit pas de l’année et là, ils viennent frotter dans les dix derniers kilomètres, ça fait badaboum. Quand on fait 20 courses par an et qu’on veut venir frotter sur le Tour de France et ben on tombe. »