RMC Sport

Prudhomme ne veut pas d’un départ « artificiel »

Christian Prudhomme

Christian Prudhomme - -

Ce vendredi, le tour de France a annoncé la signature du contrat avec Qatar Airways qui devient le nouveau transporteur de la Grande Boucle. Alors, à quand un grand départ du tour dans le pays du Moyen-Orient. Christian Prudhomme, le patron du Tour, ne veut pas précipiter les choses : « Il ne faut pas que les choses soient artificielles. Nous avons une bonne douzaine de candidatures très belles et très sérieuses pour le grand départ. Quand le Tour du Qatar s’est créé il y a dix ans, ça semblait artificiel. Mais ça ne l’est pas. Les plus grands sprinters du monde y vont. Boonen est une star là-bas, Cippolini a remporté l’un de ses derniers succès au Qatar. Il ne faut pas que les choses soient artificielles. Il faut du temps, que les choses se construisent. »

L.B.