RMC Sport

Tour de France: à quoi va ressembler la 8e étape?

Thibaut Pinot

Thibaut Pinot - AFP

Après deux journées réservées aux sprinteurs, la route du Tour va de nouveau s'élever, ce vendredi, lors de la 8e étape entre Dole et Les Rousses. La première vraie étape de montagne de cette Grande Boucle.

Le profil

Après une course de côte mardi dans La Planche des Belles-Filles, le Tour de France attaque véritablement la montagne ce vendredi, lors de cette 8e étape. A 12h10, le peloton va s'élancer pour une traversée du Jura qui s'annonce mouvementée.

A lire aussi >> Tour de France: Kittel s'impose à la photo-finish… parce qu'il pensait que l'arrivée était plus loin!

C'est bien simple, cette étape va être un vrai grand-huit, avec des enchaînements montées-descentes incessants. Au programme, un col de 3e catégorie, suivi de la redoutable Côte de Viry (2e catégorie), avant de finir par la montée vers Les Rousses (col de 1ère catégorie), dont le sommet est situé à 12km de l'arrivée. Du costaud.

-
- © -

Le favori

Si les favoris à la victoire finale (au moins quelques-uns, ne soyons pas trop ambitieux), devraient passer à l'attaque, le grand enjeu de la journée sera de se glisser dans la bonne échappée. Car après des étapes réservées aux sprinteurs, et avant d'attaquer la très haute montagne, cette virée dans le Jura devrait faire le bonheur des baroudeurs à l'aise quand la route s'élève.

A lire aussi >> VIDEO. Tour de France: Castroviejo arrose les fesses d'un spectateur

Lors de la dernière arrivée aux Rousses, en 2010, c'est Sylvain Chavanel qui s'était imposé et avait pris le Maillot Jaune. Le coureur de Direct Energie tentera sans doute de refaire le coup, mais on attend surtout qu'un autre Français nous fasse vibrer. Sans réelles ambitions au général, et sur des routes qu'il connaît par cœur, le Jurassien Thibaut Pinot a le profil idéal pour aller "claquer" une étape et s'emparer du maillot à pois.

Le piège

Même si l'arrivée ne sera jugée qu'une douzaine de kilomètres après le sommet, la montée vers la station des Rousses sera évidemment le moment fort de cette 8e étape.... pour les coureurs qui seront encore dans le coup. Car il faudra être bien réveillé d'entrée. Avec un sprint intermédiaire au 45e kilomètre et des offensives qui devraient se multiplier pour prendre la bonne échappée, cela risque de partir très vite.

A lire aussi >> Tour de France: Bouhanni et Démare à l'amende pour un coup d'épaule avant le sprint

Le col de la Joux, même en 3e catégorie, devrait faire un premier écrémage et laisser de côté ceux qui auront de mauvaises jambes. Pour eux, avec encore 86 kilomètres à parcourir derrière, la journée risque d'être très, très longue.

VIDEO - Froome: "Dimanche, les favoris vont livrer une grande bataille"

Alexandre Alain Rédacteur