RMC Sport

Tour de France : Alberto Contador, le troisième homme

-

- - AFP

Pour sa huitième participation, l’Espagnol est l’un des grands favoris à la victoire finale sur le Tour de France 2016 qui commence ce samedi 2 juillet du Mont-Saint-Michel. Mais à 33 ans, il apparaît un cran en dessous de Nairo Quintana et Chris Froome, ses deux grands rivaux.

Il faudra compter sur Alberto Contador lors Tour de France 2016 qui commence ce samedi 2 juillet. « El Pistolero » n’est pas encore trop vieux pour dégainer malgré ses 33 printemps. L’Espagnol, qui avait un temps pensé à la retraite à la fin de saison, a décidé de prolonger sa belle aventure. Et comme chaque année, il a fait de la grande boucle son objectif majeur cette saison. Vainqueur de l’épreuve française en 2007 et 2009, le leader de la Tinkoff peut créer la surprise cette année, même s’il n’est plus le grand favori.

>> A lire aussi : Contador veut repousser sa retraite

Moins fort cette année

A 33 ans, Alberto Contador a, semble-t-il, baissé d’un cran. Il n’est plus le meilleur grimpeur du peloton. Même s’il a remporté le Tour du Pays Basque cette année devant Nairo Quintana et Thibaut Pinot, il s’est fait dominer sur les autres grandes épreuves de la première partie de saison. Battu par Geraint Thomas (Team Sky) sur Paris-Nice, Quintana au Tour de Catalogne ou encore Chris Froome au Dauphiné, il est souvent placé mais rarement gagnant (4 victoires cette saison tout de même).

>> A lire aussi : Critérium du Dauphiné : Contador frappe d'entrée

Retrouver le podium, 7 ans après

Surtout, Contador a failli sur ses derniers Tour de France. Avec sa 4e place en 2013, un abandon en 2014 et 5e du général l’an passé après son sacre sur le Giro, « El Pistolero » n’est finalement plus monté sur le podium du Tour de France depuis sa dernière victoire en 2009. Sept ans déjà, une éternité pour un coureur de sa trempe. Comme Chris Froome, il est aussi à la recherche d’une troisième victoire sur le Tour de France. Et une victoire en juillet n’est pas à écarter, loin de là. « Moi j’y crois. C’est un coureur qui sait gagner le Tour, qui sait comment se préparer. Oui, on peut dire que c’est un outsider parmi d’autres, mais il a une équipe toute acquise à sa cause et il peut faire basculer le Tour par sa stratégie folle » explique Jérôme Pineau, ancien coureur professionnel et membre de la Dream Team RMC.

« De la folie dans le Tour »

Car s’il n’est plus le redoutable coureur qu’il a été, Alberto Contador n’en reste pas moins un formidable stratège. Il est sans doute le coureur le plus malin du peloton et le seul à pouvoir surprendre les favoris sur les étapes difficiles, comme le décrit Jérôme Pineau : « On associe souvent Contador au mot « panache ». Il est capable d’attaquer à n’importe quel moment. C’est le seul capable de prendre le risque de perdre le Tour pour le gagner. Il apporte cette folie au Tour. » Alberto Contador n’en a pas fini avec le cyclisme, et avec ses ambitions. Sur le Tour de France 2016, il sera le troisième homme derrière le duo Quintana-Froome. 

>> A lire aussi : Tour de Catalogne : Quintana résiste à Contador

Yohann Tritz