RMC Sport

Tour de France: Bardet explique pourquoi il a coincé dans le final

Romain Bardet a concédé quelques secondes sur le vainqueur du jour au Mûr-de-Bretagne, Dan Martin, et d’autres leaders après avoir cédé dans les derniers mètres. Le coureur français a subi un incident mécanique en fin de course.

Mauvaise journée pour Romain Bardet sur le Tour de France. Si le leader des AG2R avait réussi à se placer dans le peloton de tête lors des cassures en cours d’étape, l’arrivée au Mûr-de-Bretagne lui a coûté cher ce jeudi. La meilleure chance française pour le classement général a ainsi déboursé 31 secondes sur Dan Martin, le vainqueur du jour, et 28 sur certains favoris comme Thomas, Nibali ou encore Quintana. Mais s’il a coincé dans les derniers mètres, c’est en raison d’un effort violent au préalable dû à un incident technique.

Une roue cassée à 4 km de l’arrivée

Romain Bardet l’a expliqué avec fatalisme après l’arrivée de cette 6e étape du Tour de France 2018: "Ce sont les aléas. J'ai eu un problème, ma roue arrière s'est cassée, j'ai dû changer de vélo avec Tony (Gallopin) à 4 kilomètres de l'arrivée. L'effort m'a été fatal. Ce n'est jamais bon de perdre du temps. J'ai limité, ça roulait déjà très vite quand mon problème est arrivé. On sait qu'il y a des rebondissements sur le Tour de France, aujourd'hui la chance n'était pas de notre côté." Le "problème" en question, Bardet l'a explicité quelques minutes plus tard. Il a indiqué avoir été victime d'un accrochage avec Tom Dumoulin Un contact qui a donc brisé sa roue arrière et entraîné un changement de vélo.

MI avec JFP, GQ, YP et PYL