RMC Sport
en direct

Tour de France en direct: l'étape pour Clarke, le maillot jaune reste sur les épaules de Van Aert

Simon Clarke (à droite) et Taco van der Hoorn (à gauche) sur l'arrivée de la 5e étape du Tour de France 2022.

Simon Clarke (à droite) et Taco van der Hoorn (à gauche) sur l'arrivée de la 5e étape du Tour de France 2022. - Thomas SAMSON / AFP

Simon Clarke s’est imposé sur la cinquième étape du Tour de France ce mercredi entre Lille et Wallers-Arenberg. Au terme d’une étape mouvementée, Roglic perd gros sur chute tandis que les Français assurent l’essentiel.

Adrien Petit surpris par le comportement des favoris sur les pavés

"Il sont forts sur tous les terrains ces petits gabarits de 55 kg. Ils sont forts sur les pavés, sur les contre-la-montre. C'est dingue.”

Classement général après la 5e étape

1- Wout van Aert

2- Neilson Powless (+13")

3- Edvald Boasson Hagen (+14")

4- Tadej Pogacar (+19")

5- Yves Lampaert (+25")

6- Mads Pedersen (+36")

7- JonasVingegaard (+40")

8- Adam Yates (+48")

9- Tom Pidcock (+49")

10- Geraint Thomas (+50")

Classement de l'étape

1- Simon Clarke

2- Taco van der Hoorn

3- Edvald Boasson Hagen

4- Neilson Powless

5- Magnus Cort Nielsen

6- Jasper Stuyven

7- Tadej Pogacar

8- Jasper Philipsen

9- Fabio Jakobsen

10- Luca Mozzato

L'émotion de Simon Clarke à l'arrivée

"Je n'avais pas d'équipe cet hiver. Je prends du plaisir à chaque course comme si c'était la dernière. J'avais un bon feeling pour prendre l'échappée. J'étais au bout du sprint, je ne sais pas comment j'ai sorti ça pour gagner. Je priais pour gagner."

Simon Clarke sur son sprint

"Je n'arrive toujours pas à croire que j'ai franchi la ligne. Il était devant moi à 50m de l'arrivée, j'avais des crampes, j'ai juste fait le plus gros jet de vélo que je pouvais. Je dois regarder le replay parce que je n'arrive toujours pas à y croire"

Tadej Pogacar sur la chute de Roglic

"J’ai entendu parler de la chute mais je ne savais pas que c’était Primoz (Roglic). J’ai essayé de faire ma propre course et j'ai surtout essayé d’éviter les chutes."

Tadej Pogacar sur sa bonne journée

“Mon équipe m’a bien aidé aujourd'hui. J'ai essayé de suivre de l'attaque de Stuyven et je suis content d’avoir passé la ligne avec lui. Aujourd'hui il fallait survivre pour ne pas perdre le Tour. Je reprends un peu de temps, c’est un bon jour.”

Wout van Aert sur sa chute

"Au début de l’étape j'étais pas très bien placé, il y avait beaucoup de stress. Il y avait beaucoup de choses sur la route et je ne voulais pas prendre de risque. Quand J'ai voulu revenir devant j'ai chuté et j’ai perdu confiance pour être en position de combat. J’étais à l’arrière plutôt qu’à l’avant sur les pavés.”

Primoz Roglic s'est luxé l'épaule...et se l'est remise en place tout seul

Selon l'encadrement de la Jumbo-Visma, Primoz Roglic s'est luxé l'épaule sur la chute lié une botte de paille sur la route. Le Slovène s'est remis l'épaule et place avant de reprendre la course.

"Une moto a heurté une botte de paille sur la route et Primož l'a frappée de plein fouet", a expliqué le chef d'équipe Grischa Niermann à NOS après l'étape. "Il s'est démis l'épaule. Heureusement, il a pu le remettre en place. Mais ça a pris du temps."

Magnus Cort Nielsen sur la tactique de EF-Easyspost

"C'était le plan de l'équipe d'être dans l'échappée. On s'est retrouvé avec Neilson. On a essayé de lutter avec les favoris pour rester à l'avant."

La photo-finish

C'était serré entre Van der Hoorn et Clarke !

Van Aert garde le maillot jaune

C'était impensable après sa chute et son travail pour Vingegaard, pourtant Wout van Aert conserve son maillot jaune puisqu'il finit à 1'04 de Clarke. Il compte 13' d'avance sur Powless.

Pogacar reprend 13 secondes sur les autres favoris

Le Slovène a pris quelques précieuses secondes sur ses concurrents qui coupent la ligne juste après lui. L'addition est salée pour Primoz Roglic qui concède près de deux minutes. Ben O'Connor est encore attendu sur la ligne.

Victoire de Simon Clarke !

Elle est pour Simon Clarke qui s'impose sur le fil devant le Néerlandais Taco van der Hoorn au terme d'un sprint interminable. Le maillot jaune reste la propriété de Wout van Aert.

Photo finish entre Clarke et Van der Hoorn !

Suspens pour la vitoire qui s'est joué entre Taco van der Hoorn et Simon Clark.

4 km - C'est rentré sur le groupe Gaudu-Vlasov pour Vingegaard

Les Jumbo ont opéré la jonction sur le groupe Gaudu-Vlasov et se lancent désormais à la poursuite de Pogacar. Primoz Roglic est, lui, relégué à près de 3 minutes.

5 km - Powless virtuel maillot jaune

L'Américain de la EF est vituellement le nouveau maillot jaune avec 7" d'avance sur Edvald Boasson Hagen. Rien n'est figé puisque les bonifications peuvent profiter au Norvégien, coureur le plus véloce du groupe de cinq.

6 km - Dernier secteur pavé pour le groupe de tête

Les cinq hommes de tête entament le dernier secteur pavé entre Hasnon à Wallers. Magnus Cort Nielsen est en train de craquer.

8 km - Le groupe Vingegaard revient sur celui de Gaudu

Sous l'impulsion de Christophe Laporte et de la Jumbo, Jonas Vingegaard revient peu à peu sur le groupe d'Aleksandr Vlasov et David Gaudu. 10" séparent les deux groupes.

10 km - Les cinq de devant devraient se jouer la gagne

Malgré le coup de fusil de Pogacar et Stuyven, les deux buttent sur l'échappée et ses cinq gaziers. La gagne devrait se jouer entre Simon Clarke, Magnus Cort Nielsen, Neilson Powless, Taco van der Hoorn et Edvald Boasson Hagen. Alexis Gougeard a été distancé il y a plusieurs kilomètres.

15 km - Plus que deux secteurs pavés et 40" d'avance pour l'échapée

Il ne reste plus que 3 kilomètres à faire sur les pavés alors que le duo Pogacar/Stuyven revient à 40" sur les six hommes de tête. Le duo belgo-slovène compte 20" d'avance sur le groupe Vlasov-Gaudu. Derrière Roglic et Vingegaard sont à plus de 2'. Ben O'Connor est à plus de 3'.

17 km - Roglic pointé à 2' de Pogacar

Le Slovène de la Jumbo est en train de tout perdre sur les pavés du Nord ! Florian Vermeersch va au sol après avoir pris un virage beaucoup trop vite.

19 km - Stuyven et Pogacar s'en vont

Jasper Stuyven place une accélération et est pris en chasse par Tadej Pogacar. Le duo prend quelques mètres d'avance sur le peloton mené par les Bora de Vlasov. Le trou est fait !

20 km - Pogacar en remet une !

Et c'est reparti pour Tadej Pogacar qui place une nouvelle attaque à l'avant de la course. Pas de réelle différence sur les coureurs de son groupe mais c'est suffisant pour éviter le retour de Roglic et Vingegaard.

22 km - Vlasov et Gaudu, les belles surprises sur les pavés

Les leaders de la Bora et de la Groupama-FDJ sont toujours aux avant-postes sur les pavés malgré leur inexpérience dans le domaine.

27 km - Attaque de Pogacar !

Oh l'attaque de Tadej Pogacar sur les pavés ! Le Slovène veut enfoncer le clou et place une accélération, Gaudu et Quintana sont toujours dans le coup ! Du côté des échappées, les six hommes ont toujours 1' d'avance à 27 bornes du but.

29km - Roglic à terre, la Jumbo perd tout !

Primoz Roglic est au sol ! Geraint Thomas et Caleb Ewan aussi. Le sprinteur australien ne repart pas, ça semble sérieux. En l'espace de 10 km la Jumbo vient de perdre gros ! Idem pour la Ineos qui vient de perdre Geraint Thomas relégué à l'arrière de la course.

31 km - Le maillot jaune attend Vingegaard

Wout van Aert attend Jonas Vingegaard perdu dans la pampa. Le maillot jaune va changer d'épaules ce soir ! Tadej Pogacar pourrait le récupérer.

36 km - Jonas Vingegaard change trois fois de vélo !

Le Danois est victime d'un problème mécanique et a dû prendre le vélo de Van Hooydonck avant de prendre celui de Benoot mais il est lui aussi trop grand pour le Danois ! Vingegaard finit par prendre un autre vélo et repart avec un groupe d'attardés ! Incroyable mic-mac chez la Jumbo.

37 km - Van der Poel, Van Aert, Jakobsen et Lampaert lâchés !

C'est l'hécatombe chez les favoris du jour ! Mathieu van der Poel, Wout van Aert, Yves Lampaert et Fabio Jakobsen ont été décramponés par le peloton. Le top 10 va être chamboulé ce soir !

41 km - Pogacar impérial sur les pavés

Tadej Pocagar met un point d'honneur à rentrer sur les secteurs pavés dans les cinq premières positions et s'y maintient tout le long. Mais le Slovène est désormais seul puisque George Bennett a chuté lors de l'entrée sur le secteur de Monchécourt à Émerchicourt.

48km - Ben O'Connor premier favori piégé !

L'Australien Ben O'Connor est le premier favori au classement général à être piégé sur les pavés ! Bien qu'il soit entouré par ses coéquipiers, O'Connor compte près d'une minute de retard sur la tête du peloton.

53 km - Quick Step roule fort à l'entrée du secteur de Eswars à Paillencourt

La Quick-Step décide de lance les grandes manouevres via Kasper Asgreen et Mikkel Honore qui partent à deux ! Jasper Stuyven et Stefan Bisseger font la jonction.

62 km - Vlasov de retour, Bauer et Pedersen repris

Grâce au travail de ses coéquipiers, Aleksandr Vlasov est de retour dans le peloton peu avant le secteur pavé de Eswars à Paillencourt. Pendant ce temps, Mads Pedersen et Jack Bauer, partis en contre, sont repris par le peloton mené par la Quick-Step Alpha Vinyl.

67 km - Problème mécanique pour Vlasov

La tuile pour Vlasov, victime d'un souci mécanique après ce premier secteur pavé. Heureusement pour le Russe, il reste encore dix bornes avant le prochain secteur. Il devrait pouvoir revenir dans le peloton avant la deuxième portion non goudronnée.

74 km - Sagan chute juste avant les pavés

A quelques mètres de l'entrée sur le secteur de Fressain à Villers-au-Tertre, Peter Sagan glisse de la roue avant alors qu'il était aux avant-postes. Le Slovaque repart en dernière position. Le premier secteur est passé sans encombres pour les favoris alors que Jack Bauer et Mads Pedersen filent.

77 km - C'est parti pour les pavés!

Les six hommes de tête entame le premier secteur pavé nommé en l'honneur d'Adrien Petit. Le peloton devrait suivre d'ici quatre minutes.

83 km - La chute de Van Aert a profité aux échapées

Suite à la chute du maillot jaune, le peloton a levé le pied pour favoriser le retour du leader du classeement général. Les six hommes de tête en ont profité pour augmenter leur avance. Ils comptent désormais 4'13 d'avance sur le peloton.

87 km - Van Aert de retour dans le peloton

Après ses péripéties, Wout van Aert est de retour dans le peloton à une dizaine de kilomètres du premier secteur pavé.

91 km - Van Aert manque de percuter la voiture DSM

Quelques kilomètres après sa chute, Wout van Aert a failli percuter la voiture de la DSM en queue de peloton. Dans le sillage de la voiture de l'écurie allemande, WvA parlait avec Steven Kruijswijk quand la voiture a freîné devant le maillot jaune. Son agilité acquise en cyclo-cross lui permet d'esquiver l'engin au dernier moment. Il est passé pas loin de la correctionnelle.

96 km - Chute de Wout van Aert !

Alors que le premier secteur pavé n'est pas encore sous les roues des coureurs, Wout van Aert est allé au sol. A la sortie d'un rond-point, le Belge s'est accroché avec son coéquipier Steven Kruijswijk. Van Aert semble touché au niveau de la clavicule mais il est tout de même remonté sur son vélo.

103 km - 51 km/h de moyenne dans première heure de course

Le peloton est sous pression et ne laisse pas filer les échappées, dont l'avance stagne à 2'40. Toutes les équipes veulent être à l'avant avant les pavés tant redoutés. Résultat des courses: les coureurs ont parcouru 51 kilomètres dans la première heure de course. L'arrivée à Arenberg devrait se faire plus tôt que prévu.

117 km - Jakobsen prend les points du peloton au sprint intermédiaire

Les gros points du sprint intermédiaire de Mérignies étant partis dans l'escarcelle des échappées, Fabio Jakobsen se contente des neufs points restants. Il devance Wout van Aert qui en prend huit. Le maillot jaune compte désormais 178 points au classement du maillot vert, soit 61 d'avance sur Jakobsen.

127 km - Six hommes avec 2'30 d'avance sur le peloton

Le trio composé de Magnus Cort Nielsen, Taco van der Hoorn et Edvald Boasson Hagen a été rejoint par un autre trio avec Neilson Powless, Alexis Gougeard et Simon Clarke. Les six hommes de tête comptent 2'30 d'avance alors que le premier secteur pavé arrive dans 40 km.

Première chute du jour

Max Walscheid (Cofidis) est le premier du jour à tomber. L'Allemand a chuté au passage d'un ralentisseur et sa roue a même semblé se casser.

Après un changement de vélo il a pu repartir et va tenter de rejoindre le peloton. Avec les pavés tout au long de cette 5e étape, on risque d'avoir droit à d'autres chutes ce mercredi.

Le trio se détache, des poursuivants veulent les rejoindre

Le trio composé de Magnus Cort, Taco van der Hoorn et Edvald Boasson Hagen s'est détaché et a pris 47 secondes d'avance sur le peloton.

Un autre trio avec Powless, Gougeard et Clarke cherchent à rejoindre les hommes de tête pour constituer l'échappée du jour. 29 secondes de retard pour le deuxième trio.

Et déjà une attaque

Un groupe de trois coureurs où se trouve notamment Magnus Cort, le maillot à pois, s'est lancé dans un effort pour sortir du peloton.

Accompagné de Taco van der Hoorn et Edvald Boasson Hagen, le Danois tente de se glisser dans l'échapée. Le trio prend 10 secondes d'avances sur le peloton.

Un numéro de Pogacar sur les pavés ?

Double tenant du titre et favori à sa propre succesion, Tadej Pogacar pourrait marquer les esprits pour cette étape avec des pavés. Sans être spécialiste des classiques flandriennes, le Slovène a préparé avec minutie cette 5e étape de la Grande Boucle 2022.

"C’est une étape très importante. Les pavés, il y a plus de la moitié des coureurs qui ne sont pas des coureurs de Paris-Roubaix ou du Tour des Flandres. Donc c’est un peu différent, a expliqué Matxin Fernandez, le manager de UAE au micro de RMC Sport avant la 5e étape. Tadej Pogacar est quand même bien sur les pavés. Il est venu voir les secteurs et il a fait les deux classiques Tour des Flandres et A travers la Flandres pour avoir un peu de sensibilité. La course c’est la course d’aujourd’hui et il faut faire avec. Le jour après le Tour des Flandres il était venu reconnaître les pavés ici. Il a de l’habileté sur le vélo car il a fait du cyclo-cross en étant jeune. Mais aujourd’hui il faut tout. Il faut être bien sur le vélo, être concentré et bien courir. Il faut aussi avoir un peu de chance."

De là à en faire un favori de l’étape, son manager ne veut pas non plus trop s’enflammer.

"Je crois qu’il y a vraiment des coureurs qui sont concentrés sur ça et qui n’ont pas d’intérêt sur le classement général et qui vont interpréter la course de manière différente. Pour Tadej il faut penser au général donc penser à l’étape, peut-être oui dans le final mais il faut déjà être devant et essayer de ne pas perdre de temps."

Le départ réel est donné

C'est parti pour la 5e étape du Tour de France entre Lille et Arenberg. 157 km de course avec notamment plusieurs secteurs pavés.

Le départ fictif a été donné

Les pavés sur le Tour de France, c'est pour aujourd'hui. La direction de course a donné le départ fictif de cette 5e étape. Le départ réel va avoir lieu dans quelques instants.

Jumbo-Visma ne veut pas défendre le maillot jaune

Directeur sportif de la Jumbo-Visma, Merijn Zeeman a donné les priorités de la journée pour son équipe: "C'est simple, notre objectif est le maillot jaune avec Primoz Roglic ou Jonas Vingegaard et le maillot vert avec Wout van Aert. Le maillot jaune de Wout van Aert est très beau, c'est un honneur pour lui et l'équipe, mais pas une priorité pour nous. Nous ne le défendrons pas", a-t-il confié à la presse flamande.

Une énorme ferveur attendue sur les pavés

Philipsen ironise sur sa célébration

Deuxième de l'étape hier, Jasper Philipsen s'est distingué en célébrant cette place, pensant s'imposer. Mais Wout Van Aert était arrivé quelques secondes avant lui. Le coureur d'Alpecin-Deceuninck s'est adressé au maillot jaune sur son compte Twitter: "Bien, Wout, comme tu as pu le voir, je suis vraiment content avec cette deuxième place."

Pourquoi il ne faut pas manquer l'étape du jour

La cinquième étape du Tour de France proposera ce mercredi 11 secteurs pavés aux coureurs, de quoi inquiéter de nombreux leaders qui jouent le classement général. La course promet d'être animée mais aussi divisée entre ceux qui souhaiteront gagner l'étape et les autres qui tenteront de limiter les dégâts.

Bienvenue à tous

Bonjour et bienvenue à tous pour un direct commenté de la cinquième étape du Tour de France, entre Lille et Wallers Arenberg. Il y aura 157 kilomètres à effectuer dont près de 20 kilomètres sur des pavés, pour 11 secteurs au total. De quoi inquiéter les différents leaders du classement général.

RMC Sport