RMC Sport

Tour de France: Jungels percuté par une ambulance lors de la 15e étape

Lors de la 15e étape du Tour de France remportée ce dimanche par Tadej Pogacar entre Lyon et le Grand Colombier, Bob Jungels a été fauché par une ambulance. Touché notamment au bras, il s'est accroché pour finir.

Bob Jungels se souviendra longtemps de la 15e étape du Tour de France disputée ce dimanche entre Lyon et le Grand Colombier. Le coureur luxembourgeois de l’équipe Deceuninck-Quick Step a d’abord entraîné la chute de Sergio Higuita (EF Pro Cycling) en début de course, de manière involontaire. En faisant un écart dans un virage, sa roue arrière a percuté le vélo du grimpeur colombien, qui ne l’a pas vu débouler devant lui.

Higuita s’est retrouvé sur le bitume mais a tout de même réussi à repartir, avant de tomber à nouveau quelques minutes plus tard. Touché notamment à une main, il a été contraint d’abandonner, en larmes.

Jungels, lui, a terminé l’étape à la 43e place, à plus de vingt minutes du vainqueur du jour, le Slovène Tadej Pogacar, non sans une grosse frayeur. Comme le montre une vidéo tournée par un spectateur, il a été fauché par une ambulance avant l’ascension du Grand Colombier.

Les excuses de Jungels pour Higuita

"Ça s’est produit dans la vallée. L’ambulance est venue de derrière et elle m’a renversé. Je n’ai pas eu de chance", a-t-il raconté au micro d’Eurosport, le bras droit ensanglanté.

Il a par ailleurs tenu à présenter ses excuses à Higuita sur Twitter: "Je tiens sincèrement à m'excuser auprès de Sergio Higuita et EF Pro Cycling pour mon mouvement au début de la course. Ce n'était pas mon intention de provoquer cet accident mais je suis absolument en faute et j'espère que Sergio va bien compte tenu des circonstances." 

Un message relayé et salué par Jonathan Vaughters, manager général de l’équipe EF Pro Cycling, qui a donné des nouvelles rassurantes d’Higuita dans la soirée: "La main de Sergio n’est pas cassée. Il devrait vite se rétablir."

RR