RMC Sport

Tour de France: l’impressionnante chute collective de Thomas avec les Ineos

A 15 km de l’arrivée de la 8e étape du Tour de France entre Mâcon et Saint-Etienne ce samedi, plusieurs coureurs Ineos parmi lesquels Geraint Thomas ont été victimes d’une chute collective. Sans gravité... sauf pour le vélo du tenant du titre sur la Grande Boucle.

Ce n’était pas le jour des Ineos. L’équipe britannique a laissé filer de précieuses secondes ce samedi lors d’une 8e étape de Tour de France spectaculaire remportée par Thomas De Gendt (Lotto) à Saint-Etienne. La faute, notamment, à une chute collective survenue à 15 kilomètres de la ligne d’arrivée. En pleine descente, les Ineos ont mal jugé la trajectoire dans un virage, provoquant une chute collective dans laquelle ont été impliqués Geraint Thomas et Michal Kwiatowski, entre autres.

Portal : "Thomas est déçu"

Si cette chute fut sans gravité pour les coureurs, elle fut en revanche fatale au vélo du vainqueur du Tour 2018, quasiment cassé en deux. Le Gallois a été contraint à un gros effort pour revenir sur le groupe des favoris dans la dernière côte, avant l'attaque d'Alaphilippe. Il a franchi la ligne dans la roue de son équipier colombien Egan Bernal, épargné par la chute, au sein du groupe des favoris derrière le duo tricolore Pinot-Alaphilippe.

"Geraint est déçu, a reconnu son directeur sportif, Nicolas Portal, sur RMC. Quand on sent une frustration, c’est qu’on sent qu’on peut bien faire. Malheureusement, tout le monde a été stoppé avec cette chute sauf Egan (Bernal). Cela fait partie de la course, il faut l’accepter." Au classement général, Geraint Thomas est 5e à 1’’12 du maillot jaune Julian Alaphilippe.

AB avec SG, YP, PYL