RMC Sport

Tour de France : le GIGN pour assurer la sécurité

Le ministère de l’Intérieur a dévoilé ce mardi le dispositif de sécurité qui sera mis en place lors du prochain Tour de France (2-24 juillet). Pour la première fois, le GIGN sera mobilisé.

La sécurité sera maximale sur les routes du Tour de France, qui s’élancera du Mont-Saint-Michel le 2 juillet prochain. Alors que l’état d’urgence a été prolongé sur tout le territoire jusqu’à la fin de l’épreuve (24 juillet), Bernard Cazeneuve a dévoilé ce mardi le dispositif de sécurité qui sera mis en place pour éviter tout acte terroriste pendant la course. 

A lire aussi >> Euro 2016 - sécurité : Bernard Cazeneuve veut corriger le tir

La mesure phare décidée par le ministre de l’Intérieur est la mise à disposition, pour la première fois, d’une équipe du GIGN prête à intervenir à tout moment. 23 000 gendarmes et policiers, ainsi que 50 motards de la Garde républicaine, seront aussi mobilisés. Un poste de commandement opérationnel sera également mis en place dans chaque ville d’arrivée, avec des représentants de la Police nationale et de la Gendarmerie.

A lire aussi >> Euro 2016 : le dispositif de sécurité du Stade de France "a cédé", admet le préfet

Cazeneuve : « L'Etat assumera l'intégralité de ses devoirs »

« L'Etat assumera l'intégralité de ses devoirs en s'appuyant sur le dévouement et le professionnalisme des forces de sécurité, a déclaré Bernard Cazeneuve, qui sera présent à Cherbourg le 3 juillet pour l'arrivée de la 3e étape. Il est de notre responsabilité collective d’assurer la sécurité des spectateurs du Tour de France. »