RMC Sport

Tour de France : une 7e étape spectaculaire dans les Pyrénées

-

- - AFP

Au lendemain d’une  victoire au sprint du Britannique Mark Cavendish, le Tour de France prendra un nouveau virage avec la première étape pyrénéenne. Si le Belge Greg Van Avermaet porte le maillot jaune sur les épaules,  l’entrée dans le massif pyrénéen pourrait changer la donne….

Si le coureur belge n’a pas lâché une seconde à ses concurrents sur le chemin de Montauban, ses 5 minutes d’avance ne vont peut-être pas suffire sur les pentes du mythique Col d’Aspin, seule difficulté de la journée, mais classée en première catégorie.

Le petit cours d’histoire-géo qu’on va avoir aujourd’hui

A l’occasion de la 7e étape, l’Isle-Jourdain, chef-lieu du canton du Gers, accueillera pour la première fois le Tour. L’arrivée de la course au Lac de Payolle est également inédite. Habituellement, les cyclistes circulent à proximité du Lac de Payolle quand ils doivent gravir le col du Tourmalet pour rallier Cauterets. Ce sera la 73 e fois que la Grande Boucle passera par le col d’Apin, un grand classique du Tour. Il a été emprunté pour la première fois en 1910 avec une victoire du Français Octave Lapize.

>> A lire : Tour de France (6e étape) : le triplé de Cavendish, Sagan dépossédé, Van Avermaet toujours en jaune

Le nombre de bornes que les courageux vont se fader

Le peloton va s’élancer depuis l’Isle-Jourdain pour parcourir 162,5 km jusqu’au Lac de Payolle. Le peloton fera son entrée dans les Pyrénées avec la montée spectaculaire du Col d’Aspin (col de catégorie 1) . Une course de côte après 120 km dans la plaine. La descente technique en direction du Lac de Payolle s’annonce périlleuse.

Le favori qu’on va surveiller aujourd’hui

Cette étape devrait faire le bonheur des grimpeurs. Ils seront les grands favoris. L’ascension de 12 km à 6,5 % de pente devrait être un véritable calvaire pour les sprinteurs. L’étape devrait convenir aux spécialistes comme Vincenzo Nibali et Alberto Contador. Si l’Espagnol est en souffrance depuis sa chute lors de la première étape, il estime que celle d’aujourd’hui devrait être révélatrice pour la suite du tour.

>> A lire aussi : Pineau : « Nibali, c’est déjà fini »

La grosse cote pour la victoire d’étape

Les Français Romain Bardet et Thibaut Pinot pourraient tirer leur épingle du jeu pour cette course. Thibaut Pinot pourrait être tenté de marquer ce Tour de son empreinte après des débuts discrets. Le directeur sportif de la FDJ Yvon Madiot est d’ailleurs confiant à ce sujet.