RMC Sport

Cancellara mate Boonen

Le roi des Flandres est suisse...

Le roi des Flandres est suisse... - -

Principal rival de Tom Boonen, le Suisse a remporté dimanche le Tour des Flandres devant le Belge. Au prix d’un magnifique tour de force.

L’image est saisissante. Tom Boonen en danseuse tente de prendre la roue de Fabian Cancellara. Comme à son habitude, c’est bien calé sur sa selle que le Suisse accélère dans le mur de Grammont. Fatal pour son grand rival sur ce Ronde. « J’ai essayé de suivre, lâche dépité le coureur de Quick Step. Que dire ? Il était plus fort... » C’est ensuite en solitaire que l’actuel champion de Suisse conclut ses quinze derniers kilomètres. « Spartacus » offre ainsi à son pays sa deuxième victoire, la première depuis 1923 et le succès de Henry Suter.

L’exploit mérite en tout cas d’être souligné. En terre hostile, là-même où les Belges trustent les titres (66 en 93 éditions), Cancellara a réalisé un incroyable tour de force en sortant à 44km de la fin avec Boonen. Presque sans le vouloir. Simplement en accélérant, expliquera-t-il à la fin de la course. Après Milan-San Remo (2008) et Paris-Roubaix (2006), l’homme de Saxo Bank ajoute un troisième monument du vélo à son palmarès. « Il en existe cinq dans le cyclisme et j'en ai gagné trois », salive le triple champion du monde à qui il manque encore la Flèche Wallonne et Liège-Bastogne-Liège.

Déjà vainqueur du GPE3 la semaine dernière devant… Tom Boonen, il confirme également qu’il est l’homme du moment. Après avoir accéléré dans Grammont et pris une quinzaine de secondes d’avance, il a ensuite repoussé le Belge à près d’une minute en quinze kilomètres pour finalement le devancer de plus d’une minute sur la ligne. Impressionnant. Et c’est le Belge Philippe Gilbert (Omega-Pharma) qui complète le podium. Quant à Lance Armstrong, venu se tester sur les pavés en vue du Tour de France, il termine à une honorable 27e place à 2’35 et en compagnie du gros du peloton. Une journée riche en enseignements pour tout le monde, finalement.

P.Ta.