RMC Sport

Chavanel : « Boonen sort du lot »

Le Français est admiratif de Tom Boonen, qu'il estime être le grand favori du Tour des Flandres 2010

Le Français est admiratif de Tom Boonen, qu'il estime être le grand favori du Tour des Flandres 2010 - -

Préoccupé par des soucis personnels la saison dernière, Tom Boonen revient en grande forme au bon moment. A tel point que son coéquipier français au sein de QuickStep, Sylvain Chavanel, en fait le favori du Tour des Flandres de dimanche. Le Belge sera une fois de plus l’homme à abattre.

Sylvain Chavanel, comment vous jugez-vous en ce moment ?
Même moi je ne sais pas. C’est vrai que j’ai un peu de mal. Il ne faut pas se voiler la face : les résultats ne sont pas bons cette année. Ma condition physique ne me permet pas de faire la différence, de pouvoir attaquer et de suivre les autres. J’espère, avec le repos pouvoir passer un palier supplémentaire, notamment pour le Tour des Flandres où il faut habituellement de la fraîcheur.

Quels souvenirs gardez-vous du Tour des Flandres 2009 ?
J’avais la même chance que cette année. Mais les coureurs sont tellement motivés. On avait vu un Devolder (ndlr : le double vainqueur en titre) très fort. Il avait remporté la course, mais ça aurait pu être moi ou Boonen. Cette année, il y aura une stratégie de course avec du marquage d’un côté et de la liberté de l’autre. C’est donc à l’athlète de sentir la course, de suivre le mouvement en fonction des coureurs qui attaquent.

Est-ce difficile de se faire une place dans un tel groupe ?
C’est dur d’intégrer un groupe flamand avec leur culture. Et puis la concurrence n’est pas évidente. C’est en tout cas pour moi une belle expérience. Heureusement, mes bonnes performances de l’année dernière m’ont aidé à bien m’intégrer. Aujourd’hui j’ai ma place.

Avez-vous des consignes particulières pour ce Tour des Flandres ?
Oui et non. Tout se passe suivant la course. Chaque course est différente et l’expérience compte beaucoup dans ce genre de compétition. Mais tout le monde connaît la consigne : Tom Boonen est le plus fort et sort du lot. C’est clair.

Comment voyez-vous la suite ?
Mon premier objectif c’est le Tour des Flandres. Je ferai le point dimanche soir pour voir si je dois être à Paris-Roubaix. J’ai un programme de course préparé jusqu'à Liège-Bastogne-Liège.

Propos recueillis par Jean Bommel, à Coutrai