RMC Sport

Gilbert le vorace

-

- - -

Déjà vainqueur de l’Amstel Gold Race dimanche dernier, et avant de s’attaquer à Liège-Bastogne-Liège, le Belge s’est imposé avec brio sur les routes de la Flèche Wallonne ce mercredi. Et pourtant le coureur d’Omega Pharma-Lotto était sceptique quant à ses chances de victoire…

Le duel n’a finalement pas eu lieu. Opposés pour la première fois depuis le dernier Tour de France, Alberto Contador et son dauphin Andy Schleck n’ont jamais semblé en mesure de s’imposer sur la Flèche Wallonne. La faute à un Philippe Gilbert étincelant sur des routes wallonnes qu’il connaît particulièrement bien. Originaire de Liège, le coureur d’Omega Pharma-Lotto a attendu la dernière des trois ascensions du Mur d’Huy pour lâcher ses rivaux. Joaquim Rodriguez, deuxième, Samuel Sanchez, troisième, les frères Schleck, Alberto Contador, onzième, ou encore Alexandre Vinokourov, quatrième, ne peuvent que constater les dégâts.

Le Belge avait pourtant prévu de partir avec le Kazakh dans le final. Lui qui ne se sentait pas sûr de sa force dans une course qu’il considère ne pas totalement maîtriser par rapport à des purs grimpeurs a prouvé qu’il n’avait rien à envier aux plus grands spécialistes. C’est finalement à 300 mètres de la ligne qu’il lance son attaque fatale. Juste après que le groupe des favoris a repris les attaquants, Jérôme Pineau et l’Italien Marco Marcato, partis à huit kilomètres de la ligne. Au point qu’aujourd’hui, certains comparent déjà Gilbert à Davide Rebellin, dernier coureur à avoir réalisé le triplé Amstel Gold Race, Flèche Wallonne et Liège-Bastogne-Liège en 2004.

« Cela fait toujours plaisir d’être comparé à d’aussi grands coureurs, glisse le vainqueur du jour. Si je continue comme cela, j’aurai un beau palmarès. Je ne sais pas où sont mes limites (lire par ailleurs). » En trois saisons, et à seulement 28 ans, Gilbert totalise déjà deux Tours de Lombardie (2009 et 2010), deux Paris-Tours (2008 et 2009), deux Amstel Gold Race (2010 et 2011) et enfin une Flèche Wallonne. Liège-Bastogne-Liège, manque encore à son palmarès. Grand favori dimanche, il aura à cœur de réparer l’anomalie. D’autant qu’il ne craint pas la fatigue…

P.Ta. avec G.Q.