RMC Sport

Kern : « Je ne me fixe aucune limite »

Christophe Kern

Christophe Kern - -

Vainqueur d’une étape sur le Critérium du Dauphiné, la révélation française de l’équipe Europcar annonce la couleur. Son prochain objectif : le Tour de France, dans moins d’un mois. Pour une victoire d’étape… ou un maillot.

Christophe, avec une victoire d’étape et une place de sixième au général, le bilan est forcément positif…
Oui, l’essentiel était d’intégrer le Top 10. Là, j’ai fait un beau Dauphiné et tous les jours, je me suis montré, à l’attaque. Je suis très content de moi et de toute l’équipe. Vraiment, le moral est gonflé à bloc. Ça fait longtemps que j’attendais ces jambes-là. Ça me donne forcément une énorme ambition. Maintenant, j’espère que moi et toute l’équipe serons dans la même forme lors du prochain Tour de France.

Justement, comment allez-vous aborder la prochaine Grande Boucle ?
Le Dauphiné, on dit que c’est un mini Tour de France. Donc comme sur le Dauphiné, on sera ambitieux sur le Tour. On a une bonne équipe, emmenée par un super Thomas Voeckler. Moi j’ai mis un peu plus de temps à arriver à cause de blessures en début de saison. Maintenant, je reviens à mon meilleur niveau. Puis Jean-René (Bernaudeau, le directeur sportif) nous pousse à montrer du panache. C’est le vélo qu’on aime. J’espère que ça va donner des idées à tous les copains de l’équipe et qu’il y aura des victoires d’étape lors du prochain Tour de France.

En termes de classement, qu’espérerez-vous à titre personnel ?
Le classement général, ce n’est pas un objectif affirmé car c’est encore un cran au-dessus. Mais je ne me mets aucune pression et je ne me fixe aucune limite. On verra bien au jour le jour car le tour de France est beaucoup plus dur. J’y vais avec de l’ambition pour une victoire d’étape. Peut-être le maillot à points et pourquoi pas le général. Mais on verra bien. Les objectifs viendront au fil des jours.

G.Q.