RMC Sport

Lavenu : « Nous sommes victimes de ce coureur »

Vincent Lavenu

Vincent Lavenu - -

L’UCI a annoncé avoir contrôlé positif à l’EPO le 21 septembre, le coureur français Steve Houanard. Vincent Lavenu a exprimé sa colère dans le Moscato Show, même si le manager d’AG2R avait déjà décidé de ne pas renouveler son contrat.

Vincent, quelle est votre réaction face à cette affaire ?

Une réaction de tristesse et de colère. J’ai appris la nouvelle par le communiqué officiel de l’UCI (Union Cycliste Internationale). On est en train de gérer la communication auprès de la presse. C’est une très mauvaise nouvelle quand on sait ce que représentent le fonctionnement d’une équipe, et la confiance que les partenaires peuvent nous porter pour mener à bien notre mission. Donc voir qu’un jeune Français puisse agir de telle sorte est ahurissant. C’est dramatique, et ça fait peur parce que ça remet en cause beaucoup de choses.

Le grand public ne connait pas Steve Houanard, pouvez-vous nous dire deux mots sur lui ?

C’est un jeune coureur de 26 ans à qui j’avais appris il y a peu que je ne le gardais pas. Je lui ai annoncé cette mauvaise nouvelle il y a une vingtaine de jours. Peut-être que c’est ce qui a déclenché son mauvais comportement, je ne sais pas.

Est-ce un vrai coup de massue pour vous ?

Oui, on prend un coup derrière la tête. Par ailleurs, il y a tant de gens qui font des efforts pour que ça fonctionne, et ça fait mal au cœur qu’un jeune coureur puisse tout remettre en cause sur une bêtise individuelle.

Aujourd’hui, un cycliste peut-il se procurer de l’EPO de manière individuelle ?

Vous pensez que je sais comment on se procure de l’EPO ? Le plus simple, c’est que les autorités compétentes posent la question à Steve Houanard quand il descendra de l’avion. Quand il reviendra de Chine (où a eu lieu actuellement le Tour de Pékin), il risque d’avoir du monde pour s’occuper de son cas. Il nous fait un mal terrible, car les amalgames vont de nouveau être faits. On se bat tout le temps contre le dopage, nous sommes en parfait accord avec la bataille de l’UCI. Nous sommes des victimes de ce coureur. Il remet en cause tout le travail effectué par l’entreprise, il y a 50 familles qui vivent grâce à elle. C’est insoutenable, je suis très en colère.

Moscato Show