RMC Sport

Une couronne à prendre !

Sylvain Chavanel sera une fois de plus un prétendant à prendre au sérieux

Sylvain Chavanel sera une fois de plus un prétendant à prendre au sérieux - -

Le contre-la-montre Elite homme des championnats de France, qui se déroule ce jeudi après-midi, à Boulogne-sur-Mer, n’a jamais été aussi ouvert.

C’est un lieu que Sylvain Chavanel affectionne tout particulièrement. Notamment parce que c’est à Boulogne-sur-Mer que le coureur de QuickStep est devenu champion de France du contre-la-montre pour la première fois en 2005. Depuis, le double vainqueur d’étape de la dernière Grande Boucle s’est adjugé deux chronos (2006 et 2008). Il s’est également affirmé comme le coureur au plus fort potentiel de sa génération. Mais cette année, le natif de Châtellerault n’a pas fait du contre-la-montre son objectif de la saison. Il s’est surtout concentré à sa préparation du Tour de France.

Du coup, et sans coureur qui assomme la discipline, ils sont plusieurs à prétendre à la victoire finale. Le tenant du titre tout d’abord, Nicolas Vogondy (Cofidis), qui a retrouvé des jambes à la Route du Sud, mais également son prédécesseur en 2009, Jean-Christophe Péraud. Le vététiste n’a pas fait parler de lui en ce début d’année, mais ses deuxième et septième places sur le Tour Méditerranéen et le Dauphiné en font en candidat certain à un podium. Tout comme son coéquipier chez AG2R-La Mondiale, Christophe Riblon et l’homme en forme du moment, Christophe Kern (Europcar), vainqueur d’étape sur le Dauphiné.

Kern, l’homme en forme

L’attraction viendra également du côté de Saur-Sojasun. Pour la première fois de son histoire, l’équipe de Stéphane Heulot sera sur le Tour de France. Elle préparera ces championnats avec le champion du monde espoirs en 2006 en contre-la-montre, Jérôme Coppel. « Ça ne va pas trop mal, nous avoue Heulot à propos de son coureur, deuxième du chrono de Murcie derrière Contador. C’est un compétiteur et cette course lui tient à cœur, mais il n’a pas fait de préparation spécifique pour l’épreuve. » Coppel sort tout juste de deux journées d’entraînement en montagne et vise avant tout un Top 15 sur la Grande Boucle. 

Le titre de l'encadré ici

Mamy Longo fait de la résistance|||

Cinquante-deux ans et toujours fidèle au poste. Jeannie Longo n’a pas fini d’entendre les journalistes revenir à la charge à propos de son âge. Tenante du titre du contre-la-montre, la plus titrée des cyclistes sera une fois de plus la favorite de la course de jeudi. En cas de victoire, Longo enlèverait son onzième chrono en championnat de France, son 57e titre national ! Attention néanmoins à sa plus grande rivale, Edwige Pittel. A 44 ans, la native de Dinan, deuxième l’année dernière, l’avait devancée en 2005 pour son deuxième titre de la spécialité. C’était déjà à Boulogne-sur-Mer.