RMC Sport

Une répétition sans les duettistes

Ivan Basso sera au rendez-vous

Ivan Basso sera au rendez-vous - -

La 63e édition du Critérium du Dauphiné s’ouvre, ce dimanche, sans ses principaux favoris, Alberto Contador et Andy Schleck. Les deux duettistes remettent à plus tard la reconnaissance de certaines routes que le Tour de France empruntera en juillet.

Les grands absents

Alberto Contador garde toujours ses distances avec ASO (organisateur de l’épreuve pour la deuxième année de rang). L’Espagnol, vainqueur époustouflant du dernier Tour d’Italie, ne s’est pas inscrit au départ de la 63e édition de l’épreuve, qu’il avait conclu à la deuxième place l’année dernière. Une manière de se tenir à l’écart des organisateurs du Tour de France (ASO) depuis son contrôle positif au clenbutérol lors de la dernière Grande Boucle. Depuis le report de son audience devant le TAS en août, le dernier vainqueur est autorisé à prendre le départ du Tour. Mais rien ne dit pour l’instant qu’il défendra son titre en juillet prochain. Andy Schleck, son dauphin l’année dernière, ne sera pas là non plus. Le Luxembourgeois a, lui aussi, fait l’impasse et ne pourra pas prendre ses marques sur les quelques routes que le Tour de France empruntera dans un mois.

Coppel prend des galons de leader

Cinquième de l’épreuve l’année dernière, Jérôme Coppel a une belle carte à jouer dans les rangs français. Le coureur de la formation Saur Sojasun, invitée pour la première fois sur le Tour de France, a confirmé son excellente saison 2010 (9e place sur le Paris-Nice) par un début d’année 2011 en fanfare (2e du Tour de Murcie, 4e sur le Tour d’Andalousie, 5e du Tour de Castille et Léon). C’est donc comme leader de la formation de Stéphane Heulot que le coureur de 24 ans aborde la Grande Boucle. « J’essaie de me faire petit et discret et de travailler sérieusement avec mon équipe, avance simplement Jérôme Coppel. J’espère que les résultats suivront en juillet. »

Les favoris

En l’absence des deux géants du peloton, la lutte est ouverte pour le classement général. Le Slovène Janez Brajkovic (RadioShack), vainqueur surprise l’année dernière, sera présent pour conserver son titre. L’Australien Cadel Evans (BMC), le Kazakh Alexandre Vinokourov (Astana) ou encore le Néerlandais Robert Gesink (Rabobank) mèneront la chasse derrière lui. L’Italien Ivan Basso (Liquigas) se jaugera sur les routes du Critérium, moins de trois semaines après avoir chuté à l’entraînement et s’être blessé au visage.

Le parcours

Une nouvelle fois, le Critérium du Dauphiné empruntera une partie du tracé du prochain Tour de France. Le contre-la-montre autour de Grenoble (3e étape) est en effet identique à celui qui se disputera un mois et demi plus tard sur la Grande Boucle (20e étape, 23 juillet). Par ailleurs, cinq des sept étapes prévoient des arrivées en pente. De quoi offrir une répétition grandeur nature du Tour.

NC avec GQ