RMC Sport

Vacansoleil vire Ricco

Riccardo Ricco

Riccardo Ricco - -

Suspecté d’avoir pratiqué l’autotransfusion, Riccardo Ricco a été licencié par l'équipe Pro-Tour néerlandaise, Vacansoleil ce samedi. Cette décision a été prise alors que la formation batave avait diligenté une enquête sur le coureur italien.

Le couperet est donc tombé sur la tête de Riccardo Ricco. Suspendu à titre conservatoire depuis le 8 février dernier par Vacansoleil, le coureur italien a été licencié ce samedi. Ce limogeage fait suite à l’opération suspecte qu’avait subie le Transalpin. Ce dernier aurait même avoué avoir eu recours à une autotransfusion. Après avoir diligenté sa propre enquête, la formation batave, Vacansoleil a donc tranché et a procédé au licenciement de Ricco. Le coureur italien a été informé de cette nouvelle par une lettre recommandée envoyée ce samedi. Un coup dur pour l’ancien double vainqueur d’étapes du Tour de France, déchu de ses succès acquis en 2008 après avoir été rendu coupable de pratique dopante.

Mais si Vacansoleil a pris cette décision, c’est sans doute parce que la formation néerlandaise, particulièrement prompte à communiquer sur les cas de dopage qui frappent son équipe, possède en sa connaissance des documents qui accablent le « Cobra ». Surtout qu’elle s’était une fois de plus illustrée la veille avec la mise à pied d’Ezequiel Mosquera. Cette dernière regrette en effet que le coureur espagnol n’ait toujours pas de réponse claire quant à la décision de l’UCI le concernant. En septembre dernier, Mosquera a été contrôlé positif. Il avait signé son contrat avec Vacansoleil avant ce contrôle et par souci de « respect » avec l’UCI, son équipe préfère en savoir un peu plus avant de l’aligner sur les prochaines courses. D’ici à ce que l’Espagnol rejoigne Ricco au rang des chômeurs du peloton, il n’y a pas loin.