RMC Sport

Vichot, le web coureur

-

- - -

Inconnu en début de saison, le jeune coureur de la Française des Jeux, qui participe à son premier Grand Tour sur les routes d’Espagne, s’est fait un nom grâce à Facebook et une poignée de fans australiens.

« Arthur qui ? » Lance Armstrong n’a pas caché son étonnement quand ce groupe de fans est venu en janvier dernier demander au Texan s’il connaissait un certain Arthur Vichot. Et pour cause ! Ce néo-pro au sein de la Française des Jeux participe à sa première Vuelta et a découvert la notoriété grâce à un groupe de supporters réunis via Facebook. Pour contrer la vague médiatique drainée par le septuple vainqueur du Tour de France, un groupe d’Australiens décident ainsi de choisir au hasard dans la liste de départ un néo-professionnel qui ne parle pas anglais et de le supporter sur les routes du Tour Down Under.
Dès son arrivée en Australie, le vice-champion de France amateur de 2009 signe autographes sur autographes. Ses fans portent un t-shirt sur lequel est inscrit : « Allez Vichot, allez ! », son nom est peint sur le tracé de la course et le drapeau de la France est dessiné au pied de la principale difficulté de la quatrième étape. De quoi surprendre le principal intéressé. « J’ai vu que tout le monde me soutenait, explique le coureur du Doubs. D’abord je n’ai pas compris, puis on m’a expliqué. Ils ont choisi un jeune inconnu et c’est tombé sur moi. En tout cas, j’en garde un excellent souvenir. Cette course est particulière puisque nous n’avons pas de bus et que nous sommes directement au contact des supporters. J’ai ainsi pu échanger avec eux. »

« C’est tombé sur moi… »

Ils sont aujourd’hui plus de 1500 à suivre quotidiennement les résultats sur le Tour d’Espagne du neveu de Frédéric Vichot, vainqueur d’étape sur le Tour de France en 1984 et 1985. C’est un ami d’Arthur qui a repris le flambeau et actualise tous les jours la page du jeune homme de 21 ans. « Comme ça, ces supporters continuent de m’encourager et m’écrivent des mots, lâche timidement le récent vainqueur d’étape de Paris-Corrèze qui pointe à la 89e place de la Vuelta avant d’aborder la 10e étape ce mardi. Ils m’ont également donné rendez-vous pour l’année prochaine. » Peut-être que d’ici là Lance Armstrong aura appris à connaître le fameux Arthur...