RMC Sport

Vuelta : la 1ère étape ne comptera pas

Nairo Quintana et Christopher Froome

Nairo Quintana et Christopher Froome - AFP

Face à la grogne et à l’inquiétude des coureurs quant au parcours de la première étape de la Vuelta ce samedi, les organisateurs ont décidé de la maintenir… mais de ne pas la comptabiliser dans le classement individuel.

Ils se sont réunis jeudi après-midi. Et comme ça n’a pas suffi, ils ont remis ça ce vendredi matin. Ils, ce sont les représentants des coureurs, les organisateurs de la Vuelta et les juges de course de l’UCI. La raison de leurs réunions ? L’inquiétude de plus en plus grandissante des coureurs engagés sur la 70e édition du Tour d’Espagne à propos de la première étape, un contre-la-montre par équipes de 7,4 km disputé samedi entre la marina de Puerto Banus et la plage de Marbella.

Le trafic et la logistique rendaient impossible toute modification de la course

Une étape à l’itinéraire dangereux avec, comme l’a affiché en photos Chris Froome sur son compte Twitter, des portions de route ensablées et la présence d’un ponton particulièrement étroit. Face à la grogne, les organisateurs de la Vuelta ont fini par trouver une solution.

Etant dans l’incapacité de modifier le tracé de course (le directeur Javier Guillén a notamment affirmé que le trafic et des problèmes logistiques rendaient impossible tout changement du circuit), le jury a « décidé que l’étape se tiendra sur la route prévue » mais que « les temps enregistrés seront comptabilisés pour le classement par équipes et non pour le classement individuel ». En clair ? Aucun leader ou favori ne fera de gros écarts samedi. Voilà qui devrait rassurer le vainqueur du dernier Tour de France.