RMC Sport

FIFA 18: comment l'eCopa va faire vibrer le football amateur

-

- - -

EA Sports a annoncé mardi le lancement de l'eCopa, une compétition eSport organisée par Coca-Cola, avec le soutien de la FFF. Il permettra aux joueurs de représenter l'un des 16 000 clubs affiliées à la Fédération Française de Football et de viser une qualification pour les playoffs de la FIFA eWorld Cup.

En offrant sa chance au plus grand nombre

C'est l'information la plus importante de l'annonce de cette eCopa, organisée par la marque internationale Coca-Cola: 146 000 participants pourront prendre part, en France, à cette compétition esport, qui se déroulera selon le calendrier suivant: d'abord une phase de qualifications en ligne, à compter de la fin du mois de novembre (on peut s'inscrire sur le site officiel ecopacocacola.fr) et qui durera trois mois. Puis ensuite la mise en place des finales régionales, pour lesquelles l'Hexagone a été découpé en six régions (on y reviendra), et qui verront l'entrée en lice des joueurs professionnels issus des clubs d'eSport de Ligue 1 (PSG, Nantes, Lyon, Lille, Monaco) et de Ligue 2. Bref, un peu comme la Coupe de France, n'importe qui pourra tenter sa chance et verra le niveau d'adversité s'élever en fonction des tours passés.

A lire aussi: la Coupe du monde sur FIFA 18 change de nom et de formule

En permettant à tous les clubs d'être dans la lumière

On vient de le dire, n'importe qui pourra tenter sa chance dans cette eCopa mais pas sans condition : il faudra représenter l'un des 16 000 clubs affiliés à la Fédération Française de Football et donc, par conséquent, en défendre les couleurs lors de la compétition. L'eCopa reprend donc un peu le principe de l'eLigue 1 (où l'on défend aussi le maillot d'un club de foot réel) à la différence que cette fois, c'est toute la famille du football français qui est invité à la messe.

En faisant briller ces clubs sur et hors du terrain

Bien évidemment, outre le prestige de gagner des matches avec le club de sa ville ou de sa région, l'eCopa aura aussi des dotations pour les joueurs. A l'issue des six finales régionales - qui rassemblera près de 128 qualifiés - se déroulera à Paris, à la fin du mois d'avril, une grande finale nationale, réunissant les 24 meilleurs représentants de la saison. Les trois finalistes seront récompensés: 3 000 euros pour le 3e, 7 000 euros pour le 2e et 20 000 euros pour le premier. Mais le plus important concerne... les clubs. En franchissant certains paliers (qualification pour les finales régionales, qualification pour la finale nationale, podium ou victoire), les joueurs pourront permettre aux clubs d'obtenir, eux aussi, des dotations. 

A lire aussi: Luis Gustavo dans l'équipe de la semaine

En n'oubliant pas les DOM

... comme le dirait Julien Lepers. On l'a dit un peu plus haut, la eCopa va découper la France en six régions : le Nord-Ouest, le Nord-Est, le Sud-Est, le Sud-Ouest, les DOM donc mais aussi la région parisienne. La France ne sera pas la seule à bénéficier de cette "Coupe de France" sur FIFA 18 puisque deux autres pays européens disposeront de leur eCopa, le Danemark et la Norvège. Le but de cette compétition étant d'envoyer le grand vainqueur aux playoffs des FIFA 18 Global Series - le circuit officiel de la FIFA eWorld Cup, la Coupe du monde virtuelle sur le jeu FIFA 18 - d'autres nations, internationales cette fois, devraient annoncer leur participation à cette eCopa.

Alix Dulac